-

2 Corinthiens 1, 3 "Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toute notre tribulation, afin que, par la consolation que nous-mêmes recevons de Dieu, nous puissions consoler les autres en quelque tribulation que ce soit."

-


L’onction de Dieu à la veillée d’action de grace et de clôture de l’année pastorale du Buisson ardent


Fin de la première année de mandat du noyau actuel


mercredi 30 juillet 2014, par Joseph Akoutou



La nuit du 26 au 27 juillet 2014 au centre Camilianum de Ouagadougou, les membres du Buisson ardent ont pris part à la veillée dite d’action de grâce au seigneur pour les réalisations spirituelles à l’intérieur comme à l’extérieur au cours de l’année académique 2013-2014.


Au menu de la veillée : des prières, des louanges parlées et chantées, des exhortations, des délivrances ; des paroles de connaissances, la messe et l’adoration eucharistique.


Comme on pouvait s’y attendre, nombreux sont les membres du Buisson qui ont répondu présent à l’appel du noyau qui a organisé la veillé d’action de grâce. Tout a débuté à 20h avec l’intercession de la très Sainte Mère de Dieu. Ainsi, par l’entremise du chapelet, les veilleurs ont placé leur nuit sous le regard maternel de Marie. Ensuite des chants de louanges très alléchants d’un point de vue spirituel animés par le chœur ont introduit le peuple de Dieu dans la joie et l’union à Dieu. Ce premier temps de louange s’est achevé aux environs de 22h avec des prières spontanées audibles de l’assemblée inspirées du Psaume 100 lu précédemment. Cette prière a été suivie de la première exhortation de la soirée.


Première exhortation de la veillée : motifs d’action de grâce à Dieu


La première exhortation de la soirée tourne autour de l’action de grâce. Frère Drabo Clément, responsable de l’intercession et auteur de ladite exhortation a concentré son enseignement sur la nature de l’action de grâce à Dieu. Il a indiqué et rappelé que nous avons des motifs personnels et des motifs collectifs d’action de grâce. Pour le frère, « l’action de grâce s’impose dans la mesure où c’est Dieu lui-même qui agit à travers le Buisson ardent pour l’annonce de l’évangile à l’université comme ailleurs et l’acquisition des moyens utiles pour le faire. » À cet effet, il a fait allusion a la campagne d’évangélisation et son apothéose passée au stade qui nécessitaient des moyens humains et financiers qui ne sont pas à la portée du Buisson mais accordés par Dieu. Aussi a-t-il fait allusion à la fraternité que Dieu a permis aux membres du Buisson de vivre durant toute l’année malgré les différences et les défauts de chacun.


Pour justifier la pertinence de l’action de Grace à Dieu, le frère a recouru aussi au sens de l’eucharistie qui signifie action de grâce pour montrer que l’Eglise en célébrant tous les jours l’Eucharistie reste dans la dynamique de l’action de grâce et nous y convie. Aussi a t’il fait allusion à des figures Bibliques pour justifier la pratique de l’action de grâce. Ainsi, il a cité entre autre les exemples de Moïse, de Myriam, du peuple d’Israël qui ont rendu grâce à Dieu suite à leur sortie d’Egypte et de Jésus lui-même qui rend grâce chaque fois à son père avant même de lui adresser une demande.


Au sens de Drabo Clément, l’action de grâce ne se limite pas au bienfait de Dieu mais doit s’étendre aux épreuves vécues. « Il faut apprendre à dire merci à Dieu même dans les épreuves en évitant de comparer sa situation difficile avec celles des autres non chrétiens qui prospèrent ». Ainsi, Pour encourager les frères à l’action de grâce en toutes circonstances, il s’est référé entre autre aux passages de l’écriture sainte tel que : Tes1, 5-10 (rendre grâce en toute situation) ; Rm 8,28 (tout concourt au bien de ceux qui aime Dieu).


Par ailleurs, le frère a attiré l’attention de l’assemblée sur l’action de grâce prophétique. L’action de grâce prophétique consiste à devancer le bienfait demandé à Dieu en lui disant merci par anticipation. « L’action de grâce précède l’intervention de Dieu » a-t-il précisé. Il a donné des exemples édifiant à ce propos : « Jésus rend grâce à Dieu devant le tombeau de Lazare avant d’obtenir la grâce de le ressusciter. » ; « la mère de Samuel rend grâce à Dieu sans avoir encore accéder à la promesse ».


Deuxième exhortation de la veillée inspirée de Gal 4,1-11


Animée par le frère Franck Traoré, cette exhortation a porté sur la Foi. « C’est la Foi en Jésus qui nous sauve et non la loi. » a dit le communicateur en citant Jn1, 12-13. Ensuite, il a soulevé un certains nombre de question anthropologique et sociologique pour tenter de faire saisir ce qui empêche beaucoup de quitter le joug de la loi. Ces questions sont les suivantes : « comment après avoir connu Christ, sommes nous encore sujet de la loi ? » ; « comment le vieil homme peut il encore revendiquer ses droits ? » ; « pourquoi ne marchons nous pas par la foi mais par la vue, les fausses identités ? ». La réponse à ces questions selon le prédicateur réside dans le refus de s’affranchir de la loi. « Tant que notre conversion n’est pas sincère, on reste esclave de la loi » a-t-il expliqué. Le remède pour sortir de l’esclavage : « c’est de résister aux supercheries du monde et de ne pas suivre les mauvaises directives qu’il nous donne » a-t-il poursuivi. Aussi a-t-il fait allusion aux pratiques ancestrales comme loi contraire à la foi. « Il faut se départir des alliances ancestrales, ne plus les craindre car Jésus a déjà détruit les œuvres du diable » a-t-il rappelé.


Le frère a achevé ses propos en invitant les uns et les autres à éviter d’être des chrétiens tristes et mélancoliques. Il a ainsi, convié au changement de regard de la vie, à l’espérance, à la joie et à la paix que donne le Saint Esprit.


Le frère Franck et frère Ouédraogo Emmanuel, les deux sont responsables de l’Ecole au Ministère de l’évangélisation, ont saisi cette occasion de demander au Seigneur de manifester sa Puissance au milieu de son peuple et la gloire de Dieu est descendue. Les frères voyaient la main du Seigneur entrain de guérir les blessures intérieures, de soigner les malades, de délivrer les envoutements, de chasser les esprits maléfiques de toutes sortes, de transformer et restaurer les âmes. Les frères ont continué à donner des révélations sur les personnes que le Seigneur a saisi et les a distingués pour devenir les prophètes, les évangélistes, les prédicateurs, les chantres, les intercesseurs, les veilleurs, les serviteurs humbles, etc. L’onction a coulé jusqu’au débordement et les miracles se sont opérés dans l’assemblée. Il faudra être là pour bien comprendre.


Messe et Adoration Eucharistique


La veillée de prière a connu à la fin deux activités spirituelles essentielles à savoir la messe et l’adoration eucharistique.


Pendant son exhortation, le célébrant le père Christian, aumônier du Buisson ardent a fait remarquer que l’évangile lu s’inscrit dans la liste des paraboles de Jésus sur le royaume des cieux. Il s’agit d’un extrait de Mathieu chap13 où Jésus parle du royaume en utilisant l’image d’un individu qui découvrant un trésor dans un champ le cache de nouveau.


Caché un trésor est une expérience que chacun fait : le père a donné l’exemple des sportifs qui sacrifient nombres de choses pour battre leurs records, des partis politiques qui mettent au second plan des loisirs pour mieux militer et remporter des victoires politiques, des parents qui se sacrifient pour le devenir de leurs enfants. Toutes choses pour montrer que Jésus nous apprend que le royaume des cieux est un trésor et qu’il faut se sacrifier pour l’avoir. « Les richesses de ce monde sont des pacotilles » a lancé le père. « Jésus est le trésor des trésors, nous pouvons réussir si nous nous appuyons sur lui » a-t-il ajouté.


Il a finit ses propos en invitant l’assemblée à demander comme le roi Salomon dans la première lecture un cœur attentif pour méditer chaque jour la parole de Dieu et redécouvrir le trésor d’être chrétien.


L’adoration et la procession eucharistique ont mis un terme à la veillée d’action de grâce.




Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?