-

2 Corinthiens 1, 3 "Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toute notre tribulation, afin que, par la consolation que nous-mêmes recevons de Dieu, nous puissions consoler les autres en quelque tribulation que ce soit."

-

Réalisé par Joseph Akoutou


Le fruit a tenu la promesse des fleurs pour ce qui est des activités de clôture de l’école



lundi 18 août 2014



Le fruit a tenu la promesse des fleurs pour ce qui est des activités de clôture de l’école du ministère à l’évangélisation session disciples tenues du 10 au 13 août 2014 dernier, place maintenant aux évangélistes, cellule femmes et apôtres pour leur activité de clôture.


Les activités de clôture de l’école du ministère à l’évangélisation session évangélistes, cellule femmes et apôtres placées sous le thème « Fils d’homme prend ce rouleau et mange » inspiré du livre d’Ezéchiel 3,1 a débuté le 14 aout et se poursuivra jusqu’au 17 aout 2014.


La méditation du chapelet, la prière vespérale de la veille de la solennité de l’assomption de la Sainte Vierge et une messe célébrée par le père Daniel Yaméogo ont été les moments forts spirituellement ayant marqués la soirée d’accueil.


Les participants ont été accueillis puis admis à la chapelle pour la méditation des mystères lumineux, la prière vespérale de la veillée de l’assomption et la messe.


La messe d’accueil


Cette messe coïncidant avec la veillée de la solennité de la Bienheureuse mère de Dieu a poussé le célébrant à axé son homélie sur Marie.


Ainsi, il a ressorti dans sa prêche les touches mariales des textes lus. De prime abord, faisant allusion à la première lecture extrait du premier livre des chroniques décrivant la place centrale que les descendants d’Aaron ont donné à l’arche de Dieu dans le temple le père a montré que cette arche qui contient la table de la loi et qui symbolise la puissance divine au milieu de son peuple préfigurait Marie comme arche vivante qui porte en son sein le fils de Dieu.


Selon le père le transfert de l’arche au milieu du temple par les descendants d’Aaron met en exergue l’assomption. « Le mouvement effectué avec l’arche est le même avec l’assomption, de la même manière que l’arche est transférée avec solennité dans le temple, Marie a été transféré avec solennité au ciel » a précisé le père avant d’ajouter que c’est par sa foi que Marie fut portée au ciel.


Faisant allusion à la deuxième lecture extraite de la première lettre de saint Paul apôtre au corinthien, où Paul célèbre la victoire de Jésus sur la mort, le célébrant a souligné que Marie est associée à cette victoire.


Le célébrant a conclu son sermon avec l’évangile extraite de saint Luc. Il s’agit dans la séquence lue d’une femme qui émue par la sagesse des propos de Jésus élève la voix pour bénir les entrailles qui l’ont porté. D’après le père, la réponse de Jésus à la femme « heureuse plutôt ceux qui écoutent la parole de Dieu et la mettent en pratique est encore en faveur de Marie ». Ainsi, il a montré que c’est Marie que Jésus déclare bienheureuse, car elle est en tête de ceux qui écoutent la parole de Dieu et la mettent en pratique.


Enfin, le père a exhorté les participants à méditer la parole de Dieu comme Marie, à puiser en elle l’exemple de l’humilité, de foi, de prière. Bref, à trouver en elle le modèle de spiritualité afin d’éviter des spiritualités déséquilibrées qui réduisent Marie à une simple bienfaitrice au lieu de louer en elle l’œuvre de Dieu.




Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?