-

2 Corinthiens 1, 3 "Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toute notre tribulation, afin que, par la consolation que nous-mêmes recevons de Dieu, nous puissions consoler les autres en quelque tribulation que ce soit."

-

Top vacances prières, édition 2014,


Les exigences d’un cheminement chrétien conduisant au mariage


Par Joel Balkoulga


jeudi 18 septembre 2014, par Joel BALKOULGA



Conformément au programme établi par l’organisation de TOP VACANCES PRIERE, ce mercredi 17 septembre s’est tenue à l’université de Ouaga sur le terrain du CENOU, une soirée de louange et de prière. Troisième et avant dernier sous thèmes du module de la formation humaine traité le frère Jean Bosco de la Communauté Mère de Divin Amour (CMDA), nous avons assisté à un bref enseignement synthétisant les exigences d’un cheminement chrétien conduisant au mariage tel que l’a voulu le CHRIST et à un temps de prière pour solliciter la grâce de DIEU pour une abondance de cheminement prophétique.


Durant une heure d’horloge, le SEIGNEUR, au travers de son dévoué serviteur Jean Bosco nous enseigne que l’acte sexuel en dehors du mariage n’a pas de raison d’être. Contrairement à ce que pensent bon nombre de personnes, une telle intimité sexuelle n’augmente en rien l’amour qui existe entre deux partenaires. Elle défigure, corrompt et affaiblit le véritable amour auquel le Seigneur nous destine dans le mariage. Se donner à des relations sexuelles avant le mariage, c’est méconnaitre que notre corps est le temple de Saint Esprit (1Cor6, 19-20), c’est laisser notre désir charnel dominer et prendre l’ascendant sur le désir de notre esprit. Le frère invite donc chaque cheminant à faire preuve de pédagogie et de patience envers son partenaire qui n’a pas cette vision, qui n’a pas appris à se contenir.


JESUS CHRIST de Nazareth a payé le prix de ton péché, de ta libération par la puissance et l’autorité de son Divin Amour qui le conduisit à la mort, et à la mort infâme sur une croix pour ensuite ressusciter. Oui dit le frère Bosco « Qui que tu sois, quoi que tu es fait ; la miséricorde de DIEU est infiniment plus grande que ton péché. Ni tes infidélités répétées, ta fornication, ta masturbation et que sais-je d’autre ne peuvent remettre en cause l’amour de DIEU pour sa créature. Refoules donc loin de toi tout esprit de peur, de désespoir et de culpabilité car ce sont là, les armes qu’utilise le diable pour te faire croire que tu ne peux être réconcilié avec DIEU, que tu es définitivement exclu de la Présence et de la grâce de DIEU.


Cependant une et une seule chose est demandée : Reconnaitre en ton être intérieur que l’état de ton âme est un frein, un obstacle à l’intimité et à la communion avec DIEU. Soyez saints comme moi votre DIEU je suis saint (1Jn3, 3-6). Repens toi de ton péché, laisses la contrition envahir ton cœur et pries avec foi que le Seigneur te donne la force de quitter ton péché. »


Le dernier volet de son enseignement a porté sur les causes des échecs des cheminements. Un cheminement sans racine au CHRIST est voué à l’échec. Le prédicateur du jour nous fera comprendre que nous puisons force et énergie de l’amour que CHRIST manifeste pour son Eglise, afin de renouveler et de vitaliser le cheminement, la vie à deux.


On ne peut vouloir s’unir à son conjoint, devenir un même être avec lui, sans auparavant se connaitre soi-même (sa sexualité, ses émotions, ses pensées…..). Et pour cela, il propose à chacun d’établir son échelle de valeurs. Cela revient à répondre à la question : Qu’est-ce que je juge primordiale pour moi ? (la gloire des hommes, la richesse, le plaisir sexuel, DIEU ?).


Le cheminement nécessite un discernement des esprits. Est-ce que je conserve ma liberté au sein de cette relation ? Suis-je en paix du seul fait de la présence de la personne aimée ? Le manque d’estime de soi, ce complexe nous remplit de pensées négatives qui créent en nous des blocages soit à la rencontre de l’âme sœur soit au bon cheminement.


Belle fut la fin de cette soirée lorsque DIEU par Son Esprit Saint et l’invocation du sang de JESUS bénissait l’assemblée et manifestait sa puissance au travers des guérisons de blessures interieures et de libération.




Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?