-

2 Corinthiens 1, 3 "Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toute notre tribulation, afin que, par la consolation que nous-mêmes recevons de Dieu, nous puissions consoler les autres en quelque tribulation que ce soit."

-


Synode des Évêques sur Divorcés-remariés : « Quelque chose à faire en Eglise de la part du Christ »



mardi 16 décembre 2014, par NATACHA SANGARE



Ce week end, il s’est tenue la session Apôtre au Centre Ephata autour du thème : "Synode des Évêques, la question des divorcés remariés et du mariage homosexuel".

La session Apôtre, de l’Ecole du Ministère à l’Evangélisation du Buisson Ardent a voulu à travers cette session mettre le doigt sur ce qui a réellement été dit durant le Synode par nos Pères Évêques et sur les questions qui ont fait l’objet de polémique.


Il s’ agissait également de parcourir le document "Ratio Synodi" (rapport du Synode).
Les séances furent dirigées par le frère Isaac YABRE.


Les points abordés :


Le Samedi 13 Décembre 2014, Isaac YABRE a cadré les débat en commençant par définir le Synode, les types de synodes, un zoom sur l’attitude et l’attente des médias avant la tenue du dernier synode des Évêques.


Ainsi, le Synode du Grec "Synodos" faire chemin ensemble est une assemblée délibérante d’Evêques en vue de discuter de la foi. Il traite des questions pastorales.
Il existe 03 types de Synode :
- Synode ordinaire, au sortir duquel s’ élabore l’Exhortation Apostolique
-  Synode extraordinaire, qui se tient dans le but de donner des réponses rapides aux questions visant le bien de l’Église Universelle.
- Synode spécial, traite des questions propres à une région comme ce fut le cas du Synode sur le Moyen Orient tenu en 2010.


Le Synode précédent est donc un synode extraordinaire.


Le Dimanche 14 Décembre 2014, après avoir précisé le caractère indissoluble du mariage, l’important fut de préciser comme le dit le rapport du Synode, qu’il n’existe pas de divorce dans l’Église, mais plutôt au plan civil.


Le fait relevé : la part à la table Eucharistique pour les divorcés remariés, faut il l’accepter ? A quelle conditions ?


Il fut question du suivi des jeunes qui se préparent au mariage : que pouvons nous faire au sein de notre groupe ? Entre autre proposition : des formations sur les fondamentaux et le sens du mariage.


Pour une analyse plus approfondie, nous vous proposons le rapport du Synode.



Voir en ligne : LES DÉFIS PASTORAUX DE LA FAMILLE DANS LE CONTEXTE DE L’ÉVANGÉLISATION



Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?