-

2 Corinthiens 1, 3 "Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toute notre tribulation, afin que, par la consolation que nous-mêmes recevons de Dieu, nous puissions consoler les autres en quelque tribulation que ce soit."

-


Le kérygme 1 du lundi 10 février 2015


pour la semaine du Buisson Ardent


mardi 10 février 2015, par Gabriel Alexandre Wendzoodo




Thème général : Actes 4, 20 ‘’ Nous ne pouvons pas, quant à nous, ne pas publier ce que nous avons vu et entendu."
Aujourd’hui deuxième jour de la semaine, le frère David BOENE et la sœur Rosine Kabré se sont penchés sur la joie d’annoncer le Christ mort et ressuscité avec les étudiants.


Après la résurrection de Jésus Christ, ses apôtres vivaient la fraternité et la prière. Dieu manifestait des signes et des prodiges à travers eux. Toute chose qui ne plaisait pas aux grands prêtres et aux anciens .C’est ainsi qu’après avoir guéri un impotent (Actes 3,6), Pierre et Jean se virent arrêter et interroger. Ne trouvant aucun motif de condamnation, les anciens du peuple leurs interdirent de parler de Jésus Christ au peuple.


Qu’ont-ils vu et entendu ? Les apôtres ont vu Jésus Christ leur Maître guérir toutes sortes de maux, et délivrer le peuple de divers esprits impurs qui les tourmentaient. Marc 1, 32-34 : ’’ Le soir venu, quand fut couché le soleil, on lui apportait tous les malades et les démoniaques, et la ville entière était rassemblée devant la porte. Et il guérit beaucoup de malades atteints de divers maux, et il chassa beaucoup de démons. Et il ne laissait pas parler les démons, parce qu’ils savaient qui il était’’.


Les apôtres ont aussi entendu leur Maître prêcher la bonne nouvelle du salut aux hommes et les rassurer. Les apôtres ont été témoins de la libération promise depuis les prophète. Isaîe 61,1-2 : « L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’IL m’a consacré par l’onction, pour porter la bonne nouvelle aux pauvres. Il m’a envoyé annoncer aux captifs la délivrance et aux aveugles le retour à la vue, renvoyer en liberté les opprimés, proclamé une année de grâce du Seigneur ». Le témoignage le plus merveilleux c’est qu’ils ont vu leur Maître souffrir sa passion, mourir sur la croix et ils L’ont vu vivant en tant que ressuscité. C’est cela le fondement de leur foi. Le refus de taire la proclamation de la mort et de la résurrection du Christ, se justifie par le fait que la mort de Jésus sur la croix est le symbole de la victoire du bien sur le mal.


La Bible enseigne dans la lettre de St Paul apôtre aux Colossiens 2, 15 : « IL a dépouillé les Principautés et les Puissances et les a données en spectacle à la face du monde, en les traînant dans son cortège triomphal ». Jésus a livré en spectacle les puissances des ténèbres par sa Croix en les traînant dans son cortège triomphal. IL a accepté la mort sur la Croix pour que le dessein d’amour de Dieu le Père sur l’humanité ait son accomplissement pour quiconque croit en Jésus Christ.
Jean 1, 16 enseigne que tous recevrons grâce sur grâce par Jésus Christ mort et ressuscité ; alors bien aimé je te demande où que tu te trouves, quelque soit ta situation à confesser Jésus comme Seigneur et Sauveur et tu verras le miracle se produire dans ta vie par son Nom. Ne fais pas des calculs humains ni la sourde oreille, ne t’enferme pas sur ton péché, ne te condamne pas. Colossiens 2,14 dit que par sa Croix, Jésus Christ a détruit le document qui nous accusait. IL n’y a plus d’accusation pour ceux qui sont en Jésus Christ. Ouvres ton cœur, reçois Le et tu rendras témoignage toi aussi à son Nom dans tes études, tes projets, ta famille etc.




Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?