-

2 Corinthiens 1, 3 "Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toute notre tribulation, afin que, par la consolation que nous-mêmes recevons de Dieu, nous puissions consoler les autres en quelque tribulation que ce soit."

-


Commentaire liturgique du jeudi 12 Février 2015



jeudi 12 février 2015




Femme, tu es l’aide de l’humanité
‘’Yahvé Dieu dit : « Il n’est pas bon que l’homme soit seul, je veux lui faire une aide semblable à lui. »’’ Genèse 2,18.
Dans la pensée divine la solitude n’est pas une bonne chose et devrait se résoudre par la présence d’une aide qui lui est semblable. Pour cela Dieu créa la femme qui présente à l’homme. L’homme reconnait alors la femme comme semblable et son égal car sortir de lui-même. Ainsi, Dieu définit le rôle de la femme et l’importance qu’elle occupe dans l’Economie du salut.
Elle sera : « telle une vigne, donnera ses fruits au-dedans de ta maison » psaume 128,3. Cette vigne est le symbole de la Vierge qui par son oui discret offre à l’humanité toute la vie et donne des fruits énormes au royaume de Dieu. Ne voyons pas dans cette fonction, un rôle réducteur. Non tout au contraire la femme a été conçue afin d’être une aide qui déculpe la force et l’action de grâce, la louange de l’homme. Au vu d’Eve, Adam s’est écrié : « Voici enfin l’os de mes os et la chair de ma chair, elle sera appelée femme parce qu’elle a été tirée de l’homme. » Genèse 2,18.
Nous voyons que l’instinct maternel dont Dieu a doté la femme est d’une grande force et d’une grande endurance pendant l’intercession. La femme grecque de Syrie, d’origine phénicienne, suppliait Jésus pour sa fille. Jésus tient des propos à la limite choquante mais la femme tient bon car son instinct maternel est plus fort que son propre confort et son orgueil. Elle est une aide véritable pour sa fille et ne désarme pas et continue de supplier le Christ. Nous comprenons alors que pour Dieu la femme n’est pas une aide pour son mari seulement mais pour tout le genre humain car elle est mère, épouse, sœur et fille. C’est l’image de la sainte très Vierge aide de l’humanité qui accepte porter pour nous le Fils de l’Homme.
C’est en cela que toutes les femmes chrétiennes et du monde doivent se rendre compte du pouvoir que Dieu les accordé sur son cœur de miséricorde.




Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?