-

2 Corinthiens 1, 3 "Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toute notre tribulation, afin que, par la consolation que nous-mêmes recevons de Dieu, nous puissions consoler les autres en quelque tribulation que ce soit."

-


Commentaire liturgique du samedi 14 Février 2015



samedi 14 février 2015, par KAKABIEGO B. Serge Théophile




Seigneur, envoie-moi à ta vigne….. !

‘’ Guérissez les malades et dites-leur : « Le Royaume de Dieu est maintenant tout proche de vous ! »’’ Luc 10,9.
La mission est pressante et urgente en plus le maître manque d’ouvriers pour la moisson. Le manque d’ouvriers pour aller à la vigne du Seigneur est-il d’actualité aujourd’hui ? Manque-t-Il de chrétiens pour travailler à son champ ?
Vu le nombre croissant, on serait tenté de répondre non. Cependant, proportionnellement à toutes les personnes qui n’ont pas encore entendu la Parole de Dieu, les ouvriers manquent à la vigne du Seigneur. Alors comme en Isaïe au chapitre 6 verset 8, Dieu s’écrit encore : ‘’ « Qui enverrai-je, qui marchera pour nous ? »’’. Tous nous sommes interpellés à la mission.
Saint Paul dit que c’est une grâce que Dieu nous a fait de proclamer le Christ Jésus comme Seigneur. Cela dit, il faut comprendre ; cette urgence ne vaut pas d’envoyer n’importe qui pour travailler pour le Seigneur. Car pour eux, IL a fait rayonner la connaissance de la gloire divine qui se voit sur la face du Christ. Cette lumière dont la source est tirée directement de sa gloire n’a été possible que pour celui qui s’est exposé à la présence du Seigneur.
Notons, que l’objet de la mission est bien délimité par le Seigneur lui-même : ‘’ Guérissez les malades et dites-leur : « Le Royaume de Dieu est maintenant tout proche de vous ! »’’ Luc 10,9.
L’annonce du royaume ne consiste pas à faire du verbiage ou de l’exégèse biblique, mais d’annoncer simplement que le Royaume de Dieu est maintenant tout proche de l’homme. Cette annonce est alors accompagnée de guérison et de signes de la part du Seigneur. Oui, comme hier, Dieu viens à nous en venant à notre rencontre. Le royaume que nous avions perdu vient à nous, pas pour nous condamner mais pour nous donner la vie en abondance.




Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?