-

2 Corinthiens 1, 3 "Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toute notre tribulation, afin que, par la consolation que nous-mêmes recevons de Dieu, nous puissions consoler les autres en quelque tribulation que ce soit."

-


Commentaires des textes liturgiques du samedi 28 février 2015 :"Dieu notre Père ne fait acception de personne."


d’après Henri Joël PARE


samedi 28 février 2015




Dieu notre Père ne fait acception de personne. Chaque homme est l’image vivant de son amour.


Jésus nous apprend aujourd’hui la meilleure manière de devenir enfant de Dieu. La meilleure ressemblance à Dieu son meilleure image est celui qui aime ses ennemis et prie pour ceux qui le persécutent.


Le Christ de part son incarnation et sa mort résurrection redonne à l’homme sa vrai valeur, cette belle image dont il jouissait parmi toutes les créatures.
Tout homme qui voudrait recouvrir cette dignité et son titre de fils de DIEU devra dorénavant être capable d’aimer et prier pour ses semblables considérés comme ennemi.


Tu ne peux en principe donc plus te réclamer fils de Dieu si tu haies ton semblable. Cette haine relèverait en ce moment que d’une justice humaine qui veuille qu’on rende la monnaie à nos persécuteurs. Jésus exige donc de ceux qui se réclament fils de Dieu à agir comme leur père qui fait lever son soleil sur les bons comme sur les mauvais.


Biens aimés, Christ a souffert sa passion afin que cette justice divine soit accessible à tous. Demandons-lui la grâce de nous comporter comme il le désire.




Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?