-

2 Corinthiens 1, 3 "Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toute notre tribulation, afin que, par la consolation que nous-mêmes recevons de Dieu, nous puissions consoler les autres en quelque tribulation que ce soit."

-


Commentaire des textes liturgiques du mercredi 04 mars 2015 : "Jésus est l’accomplissement des Écritures"



mercredi 4 mars 2015, par KAKABIEGO B. Serge Théophile




D’un cœur sincère bien aimés recevez mes chaleureuses salutations dans le précieux et salvateur nom de Jésus Christ mort et ressuscité.


L’évangile de ce jour 04 Mars 2015 nous enseigne sur beaucoup de choses à la fois.


1- Jésus annonce une 3ème fois sa mort et sa résurrection (Matthieu 20.17-19)


Jésus annonce à ces disciples non pas une fois en passant sa mort et sa résurrection mais jusqu’à trois fois. Cette insistance de Jésus renferme trois éléments.


Le premier : Jésus est l’accomplissement des Écritures et il faut que ce que les prophètes ont annoncé à son sujet se réalise.


Le deuxième : Dans son insistance il ne veut pas qu’il y ait des doutes ou des questionnements chez certains sceptiques à savoir : « est-ce qu’il avait vraiment prédit cela à l’avance ? ».


Le troisième : suscité après sa mort et sa résurrection, une foi pure et inébranlable à ses disciples.


2- La demande de la femme de Zébédée (Matthieu 20.20-27)


Après avoir annoncé son règne futur, voici que la mère de Jacques et Jean se présente avec ses deux fils pour demander une faveur à Jésus. Une demande, dira-t-on légitime pour une mère qui aime ses enfants dans notre monde. Mais dans le Royaume de Dieu il n’y a pas de favoritisme. Nous ne disposons pas de moyen de pression pour contraindre Dieu à faire quoique ce soit car il est souverain et fait toute chose bonne en son temps. Il y a un temps pour tout ; un temps pour la grâce ; un temps pour la justice. Dieu récompensera chacun à la hauteur de ce qu’il aura fait.


L’acte posé par la femme de Zébédée n’a pas été sans conséquences sur la cohésion qui régnait entre les disciples. Ne dit-on pas que si deux personnes se battent pour de l’argent il y a un qui veut plus que l’autre ? C’est ce même principe qui s’applique aux disciples. Au sein d’un groupe, plus on se démarque de l’intérêt général et plus il y aura de division entre membres du même groupe.


« Que désires-tu ? » demanda Jésus à la mère de Jacques et Jean. La question de Jésus pourrait être reformulée autrement : « que désires tu qui glorifie le nom de Dieu ? ». Si ta demande ne cadre pas avec le dessein de Dieu dans ta vie tu pourrais recevoir de Lui cette réponse : « mon fils (ma fille) tu ne sais pas ce que tu demandes »


3- La raison de la venue du Fils de l’homme (Matthieu 20.28)


« C’est ainsi que le Fils de l’homme n’est pas venu pour se faire servir, mais il est venu pour servir, et donner sa vie comme rançon pour libérer une multitude de gens ».


Jésus le premier né d’entre les morts l’a fait et nous invite à suivre ses pas si nous voulons un jour prendre part au festin du Grand Roi.


Que la grâce de notre Seigneur soit avec tous !


Arnaud PARKOUDA




Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?