-

2 Corinthiens 1, 3 "Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toute notre tribulation, afin que, par la consolation que nous-mêmes recevons de Dieu, nous puissions consoler les autres en quelque tribulation que ce soit."

-


Commentaire des textes liturgiques du Jeudi 05 mars 2015 : "Même Jésus qui est revenu d’entre les morts, ils ne croient pas en Lui"



jeudi 5 mars 2015




« Même Jésus qui est revenu d’entre les morts, ils ne croient pas en Lui » ( Luc 16.19-31)


Bien aimés de Dieu la parabole du riche homme et du pauvre Lazare nous est tous familière. Nous constatons que le riche dans l’évangile n’est pas nommé. Il a passé sa vie sur terre à vivre dans des excès de toute sorte. Voici que le pauvre Lazare n’a de quoi manger, pas de soins, ni un abri décent pour loger, pas grand-chose à porter comme vêtement. Ce riche homme c’est qui au juste ?


Jésus ne mentionne pas de nom expressément pour que chacun se substitue à celui-ci et le pauvre à Lui-même. La richesse ne consiste pas seulement à avoir beaucoup d’argent et de matériel. Dieu a mis en nous toutes sortes de richesses afin que nous puissions mettre cela au service de notre prochain ; c’est cela qui régit la loi de l’Amour. Il y a certains à qui Dieu donne des charismes, des dons extraordinaires dans un groupe, à d’autres la sagesse, des biens matériels et financiers, l’intelligence et toutes sortes de qualité humaine. Si cela n’est pas mis au profit de tous, cela est vain. Ne voyons pas dans ce passage que les nantis irons en enfer et les démunis au paradis. Aujourd’hui nous sommes étudiants, demain cadres d’entreprises. N’oublions pas le monde dans lequel nous sommes sortis.


Nous avons souvent des perceptions biaisées de la tournure des évènements. Le riche se disait en lui-même : « Mangeons et buvons car demain nous mourons ». Il l’a fait et il en est bien mort. Il s’est peut être convaincu que ce qui arrive à Lazare n’est pas son problème ou encore que ce qui lui arrive n’est que le châtiment de Dieu sur un pécheur. Ne nous identifions pas aux considérations de cet homme riche qui l’ont conduit là où nous savons.


L’évangile du jour nous invite à nous tourner vers Dieu. Cessons de jouer au jeu du purgatoire car certains ne visent pas le paradis mais le purgatoire. C’est un exercice aussi dangereux que périlleux. La volonté de Dieu est que nous croyons en son Fils Jésus Christ qui est le seul être humain à revenir d’entre les morts. Ses paroles procurent la paix et réconfort au cœur, la joie de Lui appartenir. En Lui nous avons la certitude d’avoir été pardonné de tous nos péchés si nous les lui confession sincèrement et croyons que Dieu dit la vérité sur la promesse de la vie éternelle en laquelle nous avons une pleine espérance.


Dieu nous parle tantôt d’une manière tantôt d’une autre. Demande au Seigneur dans ta prière, d’un cœur sincère de te montrer ce que tu dois faire pour le servir et tu verras sa main sur toi.


Shalom fraternel !


Arnaud PARKOUDA




Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?