-

2 Corinthiens 1, 3 "Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toute notre tribulation, afin que, par la consolation que nous-mêmes recevons de Dieu, nous puissions consoler les autres en quelque tribulation que ce soit."

-


" J’ai fait grandir des enfants, je les ai élevés, mais ils se sont révoltés contre moi. " Isaïe 1,2


par le responsable Henry Joël PARE


mardi 17 mars 2015, par ZOMA Zacharie



Rencontre des membres de ministère Compassion du dimanche le 01/03/2015


Après la récitation du chapelet qui a débuté à 15h00, les membres du ministère Compassion ont eu la grâce de recevoir un enseignement vers 16h15 prêché par leur responsable Henry Joël PARE ayant pour thème « tu as été trompé ».
De cet enseignement,il est ressorti que nombreux d’entre nous n’arrivent pas à prier parce que nous traversons des moments difficiles (nos cœurs sont remplis d’amertumes, de colère, etc.). Nous sommes trompés par le diable.
Isaie1,2 :
« Cieux, écoutez ; terre, prête l’oreille, car le Seigneur a parlé. J’ai fait grandir des enfants, je les ai élevés, mais ils se sont révoltés contre moi. »


Il y a parmi nous encore des familles qui pleurent pour leurs enfants parce que l’humanité a ridiculisé la Vierge Marie et Dieu est rejeté.
Parce que l’Eglise marche dans la division, un grand nombre d’enfants de la Vierge Marie ne l’écoutent pas et beaucoup d’âmes vont dans les ténèbres.
Deutéronome 22,5
« Une femme ne portera pas un costume d’homme, et un homme ne revêtira pas un vêtement de femme : quiconque fait cela est une abomination pour le Seigneur ton Dieu. »
Nous sommes trompés par nos habillements et nos manières de faire les choses.
Nous devons demander pardon à Dieu pour chaque acte de nos désobéissances. En même temps que la femme se dépouille de sa nudité, elle se dépouille de sa stupidité. Certaines musiques nous éloignent de Dieu car elles nous amènent dans le péché. Quand nous désobéissons, nous crucifions le Christ par l’orgueil, les calomnies, etc.
Un péché pardonné est le péché qui se fait dans la contrition. Personne n’est fort, l’homme fort est celui qui a le désir de faire du bien. Peu importe notre péché, nous sommes sûrs de la miséricorde de Dieu. Mais si et seulement si nous demandons sans cesse pardon à Dieu.
Quelle a été ma vie dans ce ministère ?
Quel zèle avons-nous donné à Dieu ?
Reconnaissons que nous nous sommes trompés, reconnaissons nos erreurs et demandons un véritable pardon à Dieu. Compassionistes, à l’image de l’enfant prodigue, revenons à Dieu par Marie et disons lui que nous avons péché contre Lui. Demandons Lui de nous traiter comme ses esclaves et qu’il nous traite comme bon lui semble.

La véritable joie et le véritable bonheur se trouvent en Jésus.
A la fin de la prédication vers 17h20mn, la compassion a accueilli les membres du noyau qui sont venu lui porté le message d’encouragement et d’invitation à la participation massive aux quatre jours de séminaire du 01 au 04 mars 2015.
Reportage fait par frère Zacharie




Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document