-

2 Corinthiens 1, 3 "Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toute notre tribulation, afin que, par la consolation que nous-mêmes recevons de Dieu, nous puissions consoler les autres en quelque tribulation que ce soit."

-


Commentaire des textes liturgiques du samedi 07 mars 2015 : " Apprenons en toute humilité à nous abandonner totalement dans les mains du Seigneur "



samedi 7 mars 2015




Que la paix et la joie vous soit accordée par Jésus Christ notre Seigneur.

Jésus nous enseigne aujourd’hui à travers la parabole de l’enfant prodigue. Il nous montre l’immense bonté et la miséricorde de Dieu.


Déjà le fait que le père ait accepter de donner l’héritage à son fils montre la bonté de Dieu. Le fils ayant reconnu sa faute revient à la maison et il est chaleureusement accueilli par son père.


Cela traduit jusqu’où peut aller la miséricorde de Dieu. Dieu nous attend comme le père de l’enfant prodigue l’a attendu impatiemment.


Si nous reconnaissons sincèrement nos fautes et que nous les soumettons à Dieu , il est juste et bon pour Lui de nous pardonner parce qu’il est plein de miséricorde.


Apprenons en toute humilité à nous abandonner totalement dans les mains du Seigneur car il ne déçoit jamais.


Bon week-end

Arnaud PARKOUDA




Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document