-

2 Corinthiens 1, 3 "Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toute notre tribulation, afin que, par la consolation que nous-mêmes recevons de Dieu, nous puissions consoler les autres en quelque tribulation que ce soit."

-


Commentaires des textes liturgiques du Mercredi 11 Mars 2015 : "Ne croyez pas que je suis venu défaire la Loi et les Prophètes" (Mathieu 5,17-19)


par Djinzou Richard Tiéné


mercredi 11 mars 2015




Cette page d’Évangile nous appelle à nous attacher avec une fidélité extrême à la Loi de Dieu, c’est-à-dire à sa volonté manifestée par sa parole.


Jésus est venu accomplir la Loi ancienne : non seulement il donne toute leur portée aux préceptes de l’Ancien Testament, il enseigne une nouvelle manière de comprendre la Loi de Dieu, mais il réalise en sa personne ce que les prophètes avaient annoncé.


Aussi Jésus nous met en garde contre la tentation de facilité. Beaucoup pourraient mal interpréter les paroles de Jésus et dire : Tant mieux, avec lui pas d’obligations, la religion devient facile ! C’est pourquoi Jésus précise que celui qui écarte un des plus petits commandements n’entrera pas dans le Royaume. Il en est de même pour tous ceux qui trouvent des prétextes pour excuser leur paresse : Ces commandements ne sont pas si importants ! Jésus montre l’esprit de la Loi à ceux qui se sont déjà soumis à une loi.


Demandons pendant ce Carême une double conversion : que notre cœur demeure sans cesse tourné vers Dieu, à l’écoute de ses moindres volontés ; et que nous sachions pour cela conformer le quotidien de nos journées à tout ce qui nous est demandé par sa Parole.




Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document