-

2 Corinthiens 1, 3 "Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toute notre tribulation, afin que, par la consolation que nous-mêmes recevons de Dieu, nous puissions consoler les autres en quelque tribulation que ce soit."

-


Commentaire des textes liturgiques du mercredi 18 mars 2015 : " Mon père est encore au travail "



mercredi 18 mars 2015




Dans l’Évangile de ce jour, les Juifs s’attaquent à Jésus parce qu’il fait des miracles le jour du sabbat. Mais les réponses que Jésus a données aux Juifs qui l’attaquaient étaient « Mon père est encore au travail » il renchérit en disant que c’est bon d’observer un jour de repos en hommage pour Dieu.


Cependant Dieu lui-même ne se repose pas. En tant que juste juge, Il n’est jamais absent du monde. Étant Dieu le Fils, il ne fait qu’imiter son Père au lieu de se reposer à l’exemple des hommes. Ainsi nous vivons le temps messianique de notre salut en Dieu par son fils Jésus.


En fait nous devons répondre favorablement à cet appel que lance le Christ Jésus à chacun. Lui le bon berger nous révèle notre Père fidèle et aimant dont l’amour est immense.


Jésus, le vrai imitateur du Père, notre modèle et notre maître, actualise aujourd’hui encore cet amour merveilleux dans nos vies à travers la sainte liturgie que nous célébrons en ce temps de carême. Lui, la sagesse incarnée nous donne la sagesse de Dieu.


Jésus, le grand prêtre de la nouvelle alliance, en nous accordant le privilège de devenir obéissant à Dieu comme lui-même l’a été (Is53…), il nous apprend en même temps à répondre à l’amour de Dieu et vivre sa volonté qui est source de paix.


Puissions-nous donc nous laisser conduire par Dieu tout en l’exaltant pour son amour merveilleux qu’il nous a manifesté dans le Christ Jésus.


MOSSE Yvette Nadège




Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document