-

2 Corinthiens 1, 3 "Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toute notre tribulation, afin que, par la consolation que nous-mêmes recevons de Dieu, nous puissions consoler les autres en quelque tribulation que ce soit."

-


Commentaire des textes liturgiques du jeudi 19 mars 2015 : " un silence qui révèle d’une manière remarquable son profil intérieur "



jeudi 19 mars 2015




Choisit par Dieu, Joseph est le digne époux de Marie. Si Élisabeth a dit de la mère du sauveur : « Bienheureuse, celle qui a cru », on pourrait aussi attribuer cette béatitude à Joseph, car il a répondu affirmativement à la volonté de Dieu en un moment très décisif de sa vie.


Bien vrai qu’à l’exemple de Marie Joseph n’a pas répondu à l’ange mais il fit ce qu’il lui avait prescrit. Dès lors nous voyons que sa foi rencontre celle de Marie. Nous dirons à cet effet que Joseph a posé un acte de pure obéissance de la foi telle Marie son épouse : Il accepta comme une vérité venant de Dieu ce qu’elle avait déjà accepté lors de l’Annonciation.


Parlant donc des deux textes de l’évangile, Joseph est celui-là même qui a soutenu son épouse dans la foi à l’annonciation en ce sens qu’il participa en premier lieu à sa foi. Notons également que Joseph fut un homme de silence. Tout ce qui a trait à sa figure est accompagné d’un climat de silence. Toutefois, c’est un silence qui révèle d’une manière remarquable son profil intérieur ; une vie contemplative d’où lui vient des ordres et des réconforts tout à fait particuliers.


En vertu de sa consécration toute entière au service du verbe incarné, Dieu,à l’aube des temps nouveaux lui a confié la garde des mystères du salut. Sainte Thérèse d’Avila écrit : « Je pris pour avocat et protecteur le glorieux saint Joseph », « Que celui qui ne trouve personne pour lui enseigner l’oraison choisisse ce glorieux saint pour guide, et il ne risquera pas de s’égarer. »


Daigne le Seigneur nous accorder la grâce de faire son modèle et que ses prières nous obtiennent tout ce qui est bien pour notre âme.


MOSSE Yvette Nadège




Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document