-

2 Corinthiens 1, 3 "Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toute notre tribulation, afin que, par la consolation que nous-mêmes recevons de Dieu, nous puissions consoler les autres en quelque tribulation que ce soit."

-


Commentaire des textes liturgiques du vendredi 20 mars 2015 : " Mais contre toute attente, Jésus leur fait savoir encore sa vraie origine "



vendredi 20 mars 2015




Comme ses frères Jésus monta à Jérusalem pour la fête des tentes célébrée en octobre, la plus populaire (lévitique 23.1). Une fête agricole de la récolte qui rappela ensuite les étapes du peuple pèlerin.

Avant de s’y rendre Jésus prêchait en Galilée. Si son ministère n’y était totalement pas accepté, il ne courait au moins pas un danger de mort. Sa présence à cette fête suscita beaucoup de question dans les pensées.

En effet tous avaient une idée très singulière sur le messie, à savoir, son origine mystérieuse, son autorité, bref. On pensait de lui un homme qui viendrait changer la destinée des Israélites avec une forte domination.

Cependant cette conception ne concordait aucunement avec les réalités de la personne de Jésus. D’ailleurs on savait d’où il venait « le fils du charpentier (Joseph) ».

Mais contre toute attente, Jésus leur fait savoir encore sa vraie origine et leur donne aussi ce témoignage de la mission que le Père lui a confiée.

De même que les Juifs, nous courons en ces temps le même risque. Le grand Maître, se présente à nous aussi par des signes et nous pouvons courir le danger de ne pas le reconnaitre du fait de notre incrédulité.

Que célébration eucharistique nous aide profondément à savoir reconnaitre Christ dans le petit, le faible, le pauvre, l’opprimé, dans celui qui ne vient pas chez nous ou qui n’a pas la même culture que nous. Surtout puissions-nous le reconnaitre en celui qui ne nous plaît pas ou qui nous fait du mal.

MOSSE Yvette Nadège




Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document