-

2 Corinthiens 1, 3 "Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toute notre tribulation, afin que, par la consolation que nous-mêmes recevons de Dieu, nous puissions consoler les autres en quelque tribulation que ce soit."

-


Commentaire des textes liturgiques du mardi 31 mars 2015 : " Alors que le processus de la Passion est déclenché, l’exultation saisit Jésus"



mardi 31 mars 2015




Bien aimés, ces passages de la Bible laissent entrevoir un véritable paradoxe. Et pour nous faire voir cet état de fait, l’apôtre le plus intuitif et le plus contemplatif choisi d’utiliser l’oxymore adaptée pour la circonstance.

En effet, Saint Jean utilise du clair-obscur pour signifier la célébration de la Gloire par le Christ, à cette heure la plus sombre de sa vie.


Oints de Dieu, il est à noter que Jésus n’avait pas voulu que l’ensemble du groupe, y compris Judas, sache quoi que ce soit jusqu’au dernier moment le lieu de ce repas d’adieu. Maintenant Judas sait où l’on ira après le repas et il peut aller le dire aux autorités du temple.


Chers frères, il est noté que, quand Judas Iscariote sortit du Cénacle pour livrer Jésus, c’était la nuit (Jean 13.30). Au premier plan, c’est une vérité historique. Mais il y a plus : l’obscurité, la nuit, c’est le milieu approprié à cette action tragique. Or, c’est à ce moment précis que Jésus fait entendre une hymne à la Gloire. L’Évangile poursuit en effet : Lors donc que Judas fut sorti. Jésus dit : « Maintenant le Fils de l’homme est glorifié et Dieu a été glorifié en lui » (Jean 13.31). Nous restons étonnés d’un tel lyrisme. Étonnés surtout de ce « maintenant ». Alors que le processus de la Passion est déclenché, l’exultation saisit Jésus.


Selon Saint Jean, la célébration de la Gloire par le Christ, à cette heure la plus sombre de sa vie, est le signe que le chemin de la Croix et le chemin de la Gloire représentent un seul et même mystère à deux faces. L’élévation de Jésus sur la Croix est le commencement de son élévation auprès du Père dans la Gloire.
Chers frères Dieu nous préserve d’être la cause de la souffrance d’autrui.


SAWADOGO Charles




Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document