-

2 Corinthiens 1, 3 "Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toute notre tribulation, afin que, par la consolation que nous-mêmes recevons de Dieu, nous puissions consoler les autres en quelque tribulation que ce soit."

-

Reportage du premier jour de la campagne 2015


Et toi, quelle alliance est la tienne ?



mercredi 29 avril 2015, par Yameogo Mathias



L’Evènement tant attendu : la grande campagne organisée par le Buisson ardent, le groupe du renouveau charismatique catholique de l’université de Ouagadougou, a enfin commencé. Le thème central de cette campagne est : « Allez rapporter à Jean ce que vous avez vu et entendu : les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés et les sourds entendent, les morts ressuscitent, la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres » Luc 7, 22.


Ce samedi 25 avril 2015, premier jour de notre campagne d’évangélisation, dont le thème est : « Je l’affirme, frères : la chair et le sang ne peuvent hériter du royaume de Dieu, ni la corruption hériter de l’incorruptibilité. » (1 cor 15, 50) a tenu ses promesses.
En effet, la paroisse Saint François d’Assise de KARPALA a refusé du monde, si bien que l’extérieur de la chapelle s’est confondu avec l’intérieur. L’assemblée de cette soirée, constituée d’hommes et de femmes de tout âge et de tout statut social, témoigne que les habitants de ce quartier et des environs n’ont pas voulu se faire conter cet évènement.
Bien avant le début de cette soirée d’Evangélisation, une messe anticipée du dimanche a été présidée par le Père curé de la paroisse. Cette messe a constitué en même temps pour le buisson Ardent, la prière d’avant mission et pour les participants le moyen par excellence d’entrer dans ce grand temps.
C’est à 20h40 que la soirée d’évangélisation a commencé par la modération du frère Stéphane BAZIOMO. Après cela a suivi le moment de la louange parlée et chantée. Nous avons pu vivre ce moment grâce aux chants inspirés du ministère louange et adoration, sous la direction du frère Paul ZOUNDI et de Madame SAWADOGO Marie Anne. Ce temps de louange parlée fut un temps intense de prière de toute sorte (action de grâce, louange, repentance, sanctification par le sang de Jésus).

Le frère Paul ZOUNDI et Madame SAWADOGO Marie Anne, étaient en union avec le chœur pendant la louange parlée.

Le message du jour, débuté à 21h15, a été assuré par le frère Etienne YAMEOGO sur le thème du jour.
Dans son enseignement, le frère a rappelé que c’était à des Chrétiens (les corinthiens) que Saint Paul s’adressait. Cependant, l’apôtre insiste sur le fait qu’ils doivent se débarrasser de la chair. De même, le chrétien qui veut hériter du Royaume de Dieu, doit comprendre que son baptême est une alliance avec Dieu. En s’appuyant sur l’histoire du peuple d’Israël qui a traversé la mer, mais dont la plupart est resté au désert, et celle de Jonathan qui était en même temps fils de Saül et ami de David, le frère a montré les conséquences désastreuses d’avoir une vie liée à Dieu et au monde en même temps. Certaines formes d’idolâtries modernes ont été soulignées par le prédicateur, à savoir les relations de dépendance avec le monde de la technique et du loisir (fréquentation exagérée d’internet, incapacité à se détacher des messes du football au détriment du temps qu’il fallait consacrer à Dieu, certains posters d’artistes qui entachent la pudeur et qui attisent les vices). Pour terminer, le frère a invité l’assemblée à laisser la réalité de la résurrection dans leur vie, laisser la Parole de Dieu demeurer en nous et avoir les yeux fixés sur le Christ, ne pas se laisser influencer par les fléaux de la vie afin de ne pas couler comme Pierre après avoir commencé à marcher sur l’eau.

Le frère Etienne (chemise Bleu) ,accompagné de l’interprète du jour, BONEANE David.
C’est soutenu par le frère Evariste KABORE, que le frère Etienne a conduit le temps du ministère. Au cours du ministère, les deux frères ont demandé à Dieu de libérer ses enfants de la captivité et de l’esclavage de la chair ainsi que de toutes formes de maladies. Ainsi, l’assemblée a expérimenté la puissance de Dieu et son Esprit à travers le brisement du joug de plusieurs personnes. Les personnes qui étaient liées ont donc sous l’impulsion du Saint Esprit vu leur lien cassés, leur vie de captivité prendre fin. C’est en un mot, la gloire du Christ ressuscité qui s’est manifestée en transformant en un temps record la vie d’hommes et de femmes qui étaient accablés et qui ployaient sous le poids de multiples fardeaux, d’esprits impurs de toute acabit et de toute maladie. C’est par un appel insistant à l’Esprit Saint afin de conserver les grâces de la prière que le ministère s’est achevé.
Les derniers moments de cette première soirée a été un temps de louange et d’action de grâce accompagné d’offrandes. Parmi les grâces obtenues au cours de cette soirée, nous avons comme témoignage celle d’une sœur qui a été soulagée de son mal de ventre pendant la prédication. Que la gloire soit rendue à Jésus Christ pour tout ce qu’il a réalisé en cette première soirée.
Amen.




Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document