-

2 Corinthiens 1, 3 "Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toute notre tribulation, afin que, par la consolation que nous-mêmes recevons de Dieu, nous puissions consoler les autres en quelque tribulation que ce soit."

-


Premier message de la veillée 2015 : le kérygme, appel à la conversion


au stade municipale de Ouagadougou


mardi 5 mai 2015, par Joseph Akoutou




JPEG - 16.4 ko
le frère BADINI Jacques prêche au stade municipale à la veillée du 30 avril 2015


La Parole de Dieu a commencé par retentir et couvrir le stade telle une pluie qui apporte la fraicheur divine et qui chasse les temps de chaleur morale et spirituelle torrides.


Brillamment Prêché par le frère Jacques BADINI, le point focal du message c’est l’appel à la conversion. Cet appel sonore à la conversion s’est appuyé sur Jn 3,5-6 : « à moins de naitre de l’eau et de l’Esprit, personne ne peut entrer dans le royaume de Dieu. » Le prédicateur a démontré avec finesse que ces propos de Jésus nous concernent aujourd’hui à plusieurs titres. L’accent a été mis sur le fait que la rencontre avec le Seigneur a transformé la vie de Nicodème idem pour la femme de Samarie et la femme adultère respectivement dans Jean 4 et Jean 8.


Pour le frère Jacques, Nicodème en venant rencontrer Jésus cherchait à augmenter son savoir auprès de Jésus mais celui-ci le poussa à aller au-delà des besoins humains en lui découvrant les réalités spirituelles. C’est bien ce que le Seigneur attend de chacun de nous quand nous venons à sa rencontre : aller donc au delà des biens matériels pour toucher du doigt la réalité du Royaume des Cieux qui est supérieure à tous les biens . A cet effet, le frère a cité Saint Paul qui mettait en garde les Romains en ces termes : « car le désir de la chair, c’est la mort » Rm8, 6. La loi de la chair est contraire à la loi de Dieu, nous ne pouvons pas vivre comme nous le voulons car Dieu est propriétaire de nos vies et nous n’en sommes que des gérants, poursuit-il.


Ce Dieu est le Dieu qui nous donne gratuitement la Vie Eternelle contrairement au monde qui marchande tout avec nous. Faisant allusion à ceux qui expérimentent leur impuissance à quitter leur vie de péché, le frère a montré que la force de la libération se trouve en Jésus avant de proposer une triple démarche pour sortir des œuvres de la chair et vivre dans l’Esprit :
1 expérimenter la tristesse due au péché,
2 croire que Jésus est capable d’effacer nos péchés,
3 enfin la repentance.




Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document