-

2 Corinthiens 1, 3 "Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toute notre tribulation, afin que, par la consolation que nous-mêmes recevons de Dieu, nous puissions consoler les autres en quelque tribulation que ce soit."

-


La violence du royaume de Dieu



mardi 16 juin 2015, par Yameogo Mathias



Le thème de notre exhortation du vendredi 12 juin 2015 est tiré de Mathieu 11, 12 : « Depuis les jours de Jean le Baptiste jusqu’à présent le Royaume des Cieux souffre violence, et des violents s’en emparent ». Il a été développé par frère Guiguemdé Roland du Buisson Ardent dans ces termes :


"Je voudrais nous faire lire un verset parallèle pour nous montrer l’ampleur de la violence dont subit le royaume Luc 13, 24 : « Luttez pour entrer par la porte étroite, car beaucoup, je vous le dis, chercheront à entrer et ne pourront pas ».


Jésus nous met en garde clairement que beaucoup n’auront pas accès au royaume. Jésus ne s’adressait pas à des païens et des incroyants mais à des convertis, à ses disciples, à ceux qui le suivaient chaque jour. Aujourd’hui, Jésus te parle à toi et à moi et il nous dit que pour avoir le royaume des cieux, il nous faut user de violence.


Alors on se pose une question : pourquoi est-ce que c’est depuis le temps de Jean Baptiste que la violence est intense ? C’est parce que la violence est venu par la prédication de la bonne nouvelle : quand Jean a commencé à lancer l’appel à la conversion, quand les gens ont accepté de se détourner de leurs mauvaises actions et de regarder à Dieu. Sûrement que chacun d’entre nous avions déjà attendu parlé du royaume et aujourd’hui, la bible nous parle de violence que subit le royaume et que c’est les plus violents qui y entrent. Tout comme Jean, les premiers messages de Jésus furent des appels à la conversion. Le royaume des cieux est au milieu de nous et en nous. Nous avons la grâce de communier au royaume en ayant accès au bienfait du royaume.


Je voudrais inviter chacun d’entre nous à marquer une pause aujourd’hui et à commencer à examiner sa vie. Est-ce que je fais violence sur moi-même pour me conformer à la parole de Dieu ? Est-ce que je fais violence sur moi-même pour entrer parfaitement dans la volonté de Dieu ? Est-ce que je fais violence sur moi-même pour avoir accès à la vie de Dieu ? Certes nous avons été baptisés mais le carnet de baptême n’est pas un ticket pour le royaume, non ça ne fonctionnera pas ainsi. C’est seulement le sceau de l’Esprit de Dieu que nous avons par l’obéissance à sa volonté.


Le royaume des cieux est un trésor précieux.


Jésus avait l’habitude de prendre des images pour nous illustrer le royaume comme en Matthieu 13, 44 : "Le Royaume des Cieux est semblable à un trésor qui était caché dans un champ et qu’un homme vient à trouver : il le recache, s’en va ravi de joie vendre tout ce qu’il possède, et achète ce champ.
Le royaume des cieux est comparé à un trésor qu’un homme comme toi et moi recherchait dans sa vie. Cela signifie que l’important pour la vie Humaine, c’est que nous puissions retrouver le Seigneur au dernier jour, au soir de sa vie que servira-t-il donc à l’homme de gagner le monde entier, s’il ruine sa propre vie ? Ou que pourra donner l’homme en échange de sa propre vie ? (Cf. Matthieu 16,26). Ce que le Seigneur voudrait pour nous c’est que nous retournions à l’essentiel, que nous y retournions et cherchons à le gagner. Cet homme vend tout pour acquérir le trésor.


Ainsi nous devons « vendre tout » dans le sens de fournir tous les efforts possible pour pouvoir acquérir le royaume vu son importance. C’est pourquoi je voudrais inviter chacun à examiner sa vie en voyant là où il est tombé et à revenir au Seigneur. Le royaume des cieux est un trésor ! C’est le but de notre vie. Si quelqu’un ratait ce rendez-vous, ce ne sont pas ses multiples engagements dans le buisson ardent qui vont le secourir.


La guerre du dragon


Mais qui est ce qui nous fait la violence ? Qui nous a barré le chemin, voulant nous empêcher d’avoir accès ?
En Apocalypse 12,17 il est dit : Alors, furieux contre la Femme, le Dragon s’en alla guerroyer contre le reste de ses enfants, ceux qui gardent les commandements de Dieu et possèdent le témoignage de Jésus.
Le dragon est furieux d’avoir échoué contre la femme, il s’en prend maintenant à ses descendants et par les moindres car il s’en prend essentiellement à ceux qui sont fidèle à Jésus et qui cherche à obéir à Dieu. Et c’est cette violence que la bible nous décrit ici. Alors, est- ce que tu cherches à obéir aux commandements de Dieu ? Est- ce que tu cherches à obéir à Jésus ? Est- ce que tu cherches à faire la volonté parfaite de Dieu depuis le temps où tu as décidé de te convertir et que tu as reçu le baptême ? Ou peut-être que tu vois que dans ta vie tu n’as plus de paix, chaque jour a son combat si bien que tu es peut être découragé et assailli voulant même tout abandonner sur le chemin du royaume. Jésus te dit : « prends courage car j’ai vaincu le monde ». Je ne m’adresse pas à ceux qui ne veulent pas faire d’effort dans leur vie, ni à ceux qui ne veulent pas obéir à Dieu mais à ceux qui veulent être fidèle à Dieu et qui ont dans leur cœur le désir de porter le royaume des cieux. Jésus nous dit de tenir bon car la couronne de victoire nous est réservée.


Malheureusement très peu parmi nous usons de violence car notre chair nous conduit au péché, à désobéir à Dieu. Et la lettre aux Galates de Paul nous décrit un peu ce qui veut dire l’activité de la Chair. Il faut que tu te lèves en fils de Dieu pour combattre violemment. Quand on parle de sanctification ou de péché, aucun homme n’est épargné car l’activité de la chair nous la faisons tous. Peut-être pas de la même manière, mais nous restons coupable car enfreindre un seul commandement suffit pour en être coupable de tous les autres. Quand on parle de sanctification, ne pensons pas uniquement à l’impureté sexuelle, car Dieu a une vision plus poussée de la sanctification. Tu es peut être orgueilleux cela est aussi grave car Dieu résiste aux orgueilleux. Ce n’est pas toi qui fuis Dieu quand tu es orgueilleux mais c’est lui qui t’évite. En Galates 5, 19-21 nous lisons : Or on sait bien tout ce que produit la chair : fornication, impureté, débauche, idolâtrie, magie, haines, discorde, jalousie, emportements, disputes, dissensions, scissions, sentiments d’envie, orgies, ripailles et choses semblables - et je vous préviens, comme je l’ai déjà fait, que ceux qui commettent ces fautes-là n’hériteront pas du Royaume de Dieu.


Pose-toi la question si tu n’es pas dans l’un de ces cas. Quelle es ta vie de sanctification à chaque niveau ? Est-ce que tu veux changer ? Si c’est le cas, si tu as le désir ardent de changer de comportement à ce niveau Jésus te dit : « je suis venu chercher le pécheur pour qu’il ait le royaume ». Jésus nous a racheté par son sang à la croix, pour nous a réconcilié avec le père et nous a libéré. Il ne s’agit pas de nous complaire dans le péché mais de nous laisser crucifier comme le Christ s’est laissé crucifier.


Il nous faut des exercices spirituels


La bible nous dit de prier pour ne pas succomber à la tentation. Nous continuons à tomber parce que nous ne prions pas, parce que nous n’avons pas de temps de communion avec Jésus dans la prière. Crucifié la chair, c’est aussi prendre des temps de jeun et de mortification avec le désir ardent de changer de vie. Il faut avoir coutume de nous approcher des sacrements surtout la réconciliation. Ne banalisons aucun péché.


La loi de l’Esprit nous libère


En Romains 8,2 il est dit : La loi de l’Esprit qui donne la vie dans le Christ Jésus t’a affranchi de la loi du péché et de la mort. Cela signifie qu’il y a une loi dans notre corps à laquelle nous obéissons et même quand nous recevons Jésus, cette loi veut continuer à commander. C’est pourquoi St Paul dira : « le bien que je veux faire, je n’arrive pas à le faire » et l’apôtre nous explique que c’est l’effet de la loi de la mort qui régnait sur nous qui continue de s’opposer à nous. Mais la bonne nouvelle est que cette loi est brisée par la nouvelle loi que Jésus donne pour ceux qui sont engagés pour le royaume et qui font violence sur eux. Il s’agit de la loi de l’Esprit qui nous a été donné par le Saint Esprit. En effet, le Saint Esprit nous donne la vie de Dieu et c’est une loi plus puissante car maintenant Jésus règne en nous et il y a une communion réciproque entre nous et Jésus.


Je voudrais pour terminer que tu te souviennes d’où tu es tombé car Jésus vient pour te relever et te fortifier. En même temps retenons que la violence s’impose à nous et c’est au prix de cela que nous pourrions avoir accès au royaume. Que toute la gloire soit rendue à notre Dieu. Alléluia !"



Messages


Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document