-

2 Corinthiens 1, 3 "Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toute notre tribulation, afin que, par la consolation que nous-mêmes recevons de Dieu, nous puissions consoler les autres en quelque tribulation que ce soit."

-


Recollection de l’EME : PRETS POUR LE RETOUR DU SEIGNEUR LC 12,35-36



mardi 29 mars 2016, par BATIONO Victorien, DANGO Julien R



Le seigneur a fait grâce à l’Ecole du Ministère à l’Evangélisation (EME) du Buisson Ardent de tenir au lendemain de sa résurrection, le 28 Mars 2016, une récollection sous le thème : « prêts pour le retour du seigneur » Luc 12,35-36. Tenue au centre Camillianum, la récollection a commencé à 08H30 avec le chapelet conduit par la sœur Sami Noëlle et la sœur Antoinette ; suivi de la louange chantée et parlée dirigée par la sœur Sinare Lamoussa noelie.


Le message principale est donné par le Frère Evariste KABORE membre du Buisson Ardent. Il a eu pour support Luc 12, 35-36 « Que vos reins soient ceints et vos lampes allumées. Soyez semblables, vous, à des gens qui attendent leur maître à son retour de noces, pour lui ouvrir dès qu’il viendra et frappera.>>
Dès le début du message, le peuple de Dieu est interpellé sur le fait que le Seigneur met l’accent sur la préparation dans l’attente de son retour, Luc 21,5-8. Ensuite, le serviteur de Dieu évoque les signes des temps derniers. Il cite la détresse dans les nations, Matthieu 24,25 et la persécution, Matthieu 24, 9 « Alors on vous livrera aux tourments et on vous tuera ; vous serez haïs de toutes les nations à cause de mon nom>>. La séduction, elle est vue comme un grand signe des temps et plus il s’agit d’une séduction qui a un caractère religieuse, Apocalypse 16, 13-14 ; 2 Timothée 3, 1-5 ; <>. Enfin ces temps sont ceux de l’assoupissement et la léthargie spirituelle ; Luc 21, 34. Alors à cause de l’iniquité, l’amour se refroidira chez le plus grand nombre. Cependant le plus important selon le prédicateur, c’est de nous demander comment nous préparer ?
Il ressort qu’il faut se préparer spirituellement dans l’attente du Seigneur. En ce sens la parabole des dix vierges dans Matthieu 25, 1-12 nous montre l’importance de l’endurance dans la vie spirituelle. La chair devra être traitée dans le combat car Jésus nous dit que la chair est faible selon Luc 14,38 . Egalement nous devrons veiller sur notre vie spirituelle selon <> et <>.
En guise d’exemple, le frère Evariste fait référence à deux personnes de la Bible, le vieux Siméon et Anne la prophétesse, qui avaient un esprit vigilant et alerte. Le vieux Siméon dans l’évangile de St Luc attendaient au milieu de la tribulation et vient au temple poussé par l’Esprit Saint. La bible dit dans Luc 2, 36-38 que Anne la prophétesse attendait dans le jeûne et la prière et elle est arrivée au bon moment dans le temple.
Nous sommes alors invités dans ce temps difficile de confusion à avoir le cœur de ces deux personnes. Il faut faire l’œuvre du Seigneur et avoir l’esprit de témoignage, Matthieu 24, 45-47. Le moment est favorable à l’évangélisation car le Seigneur a déployé sa puissance et les anges sont descendus puisse que c’est le Seigneur qui nous envoie. Alors que chacun se dise qu’il faut que le Seigneur vienne le trouver à l’œuvre.
Pour finir le frère, fait le partage du message qu’il a reçu du Seigneur lorsqu’il se demandait comment aimer ceux qui aujourd’hui persécutent les populations dans la terreur. Le seigneur lui disait : retrouvez l’amour et la puissance. Il faut alors prêcher avec amour et compassion en référence à Matthieu 14, 14 « En débarquant, il vit une foule nombreuse et il en eut pitié ; et il guérit leurs infirmes.’’. La puissance quant à elle est une conséquence mathématique de l’amour selon le prédicateur.
L’évangélisation doit donc se faire dans la puissance de Dieu, confert Luc 24,49. Mais les signes que donne le Seigneur sont pour Sa gloire. C’est pourquoi si nous voulons la puissance de Dieu, nous devons laver nos motivations en les purifiant dans le sang de Jésus.
Après l’enseignement, nous avons vécu un grand temps d’intercession dirigé par les frères Théophile Kagabiego et Jacques Sawadogo responsables de l’Ecole du Ministère à l’Evangélisation. Ce temps a permis au peuple de Dieu rassemblé de se fortifier dans leur engagement. Enfin nous terminons cette récollection à 15h30 dans une ambiance de louange.

DANGO Julien Raymond
et
BATIONO Victorien




Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document