-

2 Corinthiens 1, 3 "Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toute notre tribulation, afin que, par la consolation que nous-mêmes recevons de Dieu, nous puissions consoler les autres en quelque tribulation que ce soit."

-


Veillée d’évangélisation du Buisson ardent en 2014



lundi 19 mai 2014




Buisson ardent, Renouveau charismatique catholique de l’Université de Ouagadougou (RCCUO) a organisé, ce mercredi 30 avril 2014 à Ouagadougou, une veillée nationale d’évangélisation sur le thème : « Venez à moi, vous tous qui peinez et ployez sous le fardeau, et moi je vous soulagerai ».


Proclamer la « bonne nouvelle » du salut et louer le seigneur pour ses bienfaits, tel était l’objectif du Buisson ardent, Renouveau charismatique de l’Université de Ouagadougou (RCCUO), en initiant, pour la 3e fois consécutive, une veillée nationale de prière, le mercredi 30 avril 2014 à Ouagadougou. Pour l’occasion, ce sont des participants issus de toutes les religions, qui sont venus des 4 coins du Burkina Faso pour communier ensemble sur le thème : « Venez à moi, vous tous qui peinez et ployez sous le fardeau, et moi je vous soulagerai » (Mathieu 11,28). A cet effet, louanges, prédications, intercessions et célébration eucharistique ont été le menu de ce rendez-vous de prière, tenu au stade municipal de Ouagadougou. L’aumônier du RCCUO, l’Abbé Christian Sorgho, vicaire à la paroisse Saint-Albert Le Grand, a prononcé un laïus d’encouragements qu’il a résumé en 3 mots à savoir : "merci, amen et mission". Par le premier terme, il a remercié l’ensemble des acteurs qui ont œuvré pour que la veillée soit effective. "Nous avons voulu dans notre message, dire merci à tous ceux qui ont pu faire le déplacement, à nos pères-évêques qui nous ont soutenus pour que ce message soit porteur au nom de Jésus-Christ », a-t-il déclaré. En outre, à travers le terme Amen, l’aumônier a dit croire au bien-fondé de ce rendez-vous de prière. Ainsi, à ses dires, « Nous voulons que la paix du Christ règne dans nos cœurs et dans nos cités, que cela nous transfigure. Amen qu’il en soit ainsi », a souhaité l’Abbé Christian Sorgho. Par ailleurs, celui-ci a appelé les filles et fils de l’Eglise- Famille à être témoins de Jésus dans leurs milieux de vie. Aussi, les a-t-il exhortés à s’engager pour cette mission. Car, « seul annoncer le Christ ressuscité nous libère du joug du péché et nous procure la paix », a indiqué l’Abbé Sorgo. Le père spirituel du Buisson ardent, l’Abbé Blaise Bicaba a, quant à lui, défini la campagne d’évangélisation comme une campagne pour Jésus. « Ce n’est pas une campagne pour un parti politique. C’est une campagne pour libérer l’homme tout entier », a-t-il indiqué. Selon lui, toute personne qui reçoit la parole de Dieu produit du bon fruit et marche dans la vérité, la lumière et l’amour. En ce qui concerne le choix du thème de la veillée, le père spirituel a réfuté toute coloration politique. « L’Eglise a toujours prêché la paix. On va toujours parler de paix », a-t-il lancé, avant de reconnaître cependant que le sujet abordé répond à la situation de tension qui règne au « pays des Hommes intègres ». « Nous devons travailler pour qu’il y ait la justice, pour que la paix règne. C’est le besoin de l’homme », a-t-il soutenu. Même son de cloche chez le berger du mouvement, François Dabiré. « Quand vous regardez ce que nous traversons, chacun de nous a besoin d’être déchargé », a-t-il renchéri. Toutefois, le berger a souligné que cette 3e édition n’est en rien particulière aux précedentes. De ce fait, il a précisé : « Aujourd’hui, ce que nous attendons et espérons, c’est que l’Esprit de Dieu souffle et que la miséricorde de Dieu se manifeste ».


De l’avis du frère Jean Gabin Séogo, membre du Buisson ardent, le stade a été converti en temple de Dieu dans le but de permettre aux participants de communier ensemble et d’accueillir les grâces du seigneur. A l’entendre, au sortir, ceux-ci vont être transformés. « Ce n’est plus la personne qui entre qui ressort », a-t-il dit. Pour ce qui est des acquis de la campagne, le frère Séogo a fait cas de la confiance des fidèles, toujours présents à la grande rencontre de la veillée.


En rappel, la veillée s’est tenue dans le cadre des activités de la campagne annuelle d’évangélisation que le Buisson ardent a organisée du 26 avril au 4 mai 2014 avec pour thème : « Sous le couvert de la Miséricorde de Dieu, avec Marie au pas du Saint Esprit, unissons-nous pour une évangélisation fructueuse ».


Patricia KABRE
(Stagiaire) SIDWAYA



Voir en ligne : Veillée d’évangélisation : Buisson ardent annonce le Christ ressuscité



Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document