-

2 Corinthiens 1, 3 "Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toute notre tribulation, afin que, par la consolation que nous-mêmes recevons de Dieu, nous puissions consoler les autres en quelque tribulation que ce soit."

-


Mot de l’aumônier du Buisson Ardent, monsieur l’abbé Christian SORGHO (curé de la paroisse universitaire saint Albert Le Grand)



dimanche 1er mai 2016, par FRANCK BICABA






C’est après l’allocution du frère Réné SAWADOGO, berger du Renouveau Charismatique de l’Université de Ouagadougou, le Buisson Ardent que l’Abbé Christian Sorgho, intervint pour souhaiter la bienvenue à cette immense assemblée venue nombreuse pour honorer le nom du Roi des Rois, du Dieu Tout puissant.


Dans son allocution l’abbé Sorgho a tenu à Rappeler qu’il y a un an jour pour jour, que cette même assemblée se retrouvait au stade municipal de Ouagadougou pour ce rendez-vous annuel. Aujourd’hui encore, c’est le cœur plein de joie qu’il retrouve le peuple de Dieu au stade du 4 août de Ouagadougou, le plus grand stade du Burkina.
Ces propos, laissent entrevoir un sentiment de satisfaction de l’aumônier de voir cette cuvette du stade du 4 août remplie par le peuple de Dieu, témoignage de l’amour que ces personnes ont envers leur Créateur.


Avançant dans son assertion, il a résumé les différents thèmes qui ont été développés depuis le début de cette grande campagne d’évangélisation en ces termes : MISERICORDE CONFIANCE ET TEMOIGNAGE.


Par ailleurs, l’abbé a tenu à poser cette question a ses interlocuteurs : Qui Ya-t-il de plus fort dans la vie que Dieu ne peut vaincre ? Certainement qu’il veut évoquer la nécessité de la foi. IL insiste sur l’importance de la foi en déclarant : « la foi est un don de Dieu et un bien précieux qu’il faut partager ».


Avant de saluer les organisateurs pour le grand travail abattu, et remercier le Cardinal et toutes les personnes présentes, l’aumônier a fait cet appel envers l’assemblée : « En cette année de miséricorde, engageons-nous pour le témoignage. »

Synthèse réalisée par Franck BICABA




Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document