-

2 Corinthiens 1, 3 "Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toute notre tribulation, afin que, par la consolation que nous-mêmes recevons de Dieu, nous puissions consoler les autres en quelque tribulation que ce soit."

-


[TOP VACANCES PRIÈRES 2016] La restauration des charismes



lundi 26 septembre 2016, par Yameogo Mathias




7eme jour : Dimanche 25 septembre 2016


Thème du jour : la restauration des charismes


Prédicateur : Evariste KABORE


Texte de support : 2 Timothée 1, 6-7
« C’est pourquoi je t’invite à raviver le don spirituel que Dieu a déposé en toi par l’imposition de mes mains. Car ce n’est pas un esprit de crainte que Dieu nous a donné, mais un Esprit de force, d’amour et de maîtrise de soi ».


L’Esprit de Dieu est en nous


Nous devons avoir confiance que nous appartenons au Seigneur car l’Esprit de Dieu est en nous. La présence du Saint Esprit (qui est une personne très importante), est ce qu’il y’a de plus précieux car c’est le don parfait de Dieu. S’il habite en nous, alors nous n’avons pas besoin de protocole pour nous adresser à lui. Sa présence est précieuse et il faut que nous puissions valoriser cette présence. Toutefois que cette présence ne soit pas lettre morte mais qu’elle produise des fruits. Quand le Saint Esprit est présent, cela se voit, cela est manifeste. Il est venu en nous pour une œuvre, pour nous booster, pour que dans notre vie apparaisse clairement notre statut d’enfant de Dieu.


La vie surnaturelle


Jean 3, 8 : « Le vent souffle où il veut et tu entends sa voix, mais tu ne sais pas d’où il vient ni où il va. Ainsi en est-il de quiconque est né de l’Esprit ».


Nous devons comprendre cela. Nous ne devons pas réduire la vie chrétienne à une vie ordinaire où on fait confiance à ses sécurités, ses propres humeurs ou ses sentiments mais comme des enfants de Dieu qui sont au-dessus du naturel.
Jésus a mené une vie surnaturelle, une vie victorieuse en marchant comme un fils de Dieu.


Si Dieu a voulu dans son plan merveilleux la présence du Saint Esprit et des charismes, c’est bien parce qu’il sait que nous sommes limités. Ainsi, il permet donc la manifestation des charismes. Si le Saint Esprit habite en vous alors il habite en vous avec tous les charismes.


Dieu sait notre faiblesse alors il nous envoie les charismes pour servir avec efficacité. Dans notre vie de chaque jour, pas seulement pendant nos temps de prière, nous avons besoin de ces manifestations du Saint Esprit pour avoir des « clins d’œil ». Si nous marchons comme des hommes ordinaires, nous serons frustrés. Si nous travaillons avec un don divin, il y’a une différence. La Bible le dit nous sommes divin tout comme le petit d’un âne est un ânon.


L’amour et les dons


Quand nous allons commencer à aimer comme Jésus est, si nous avons en nous les sentiments qui sont en Jésus Christ, alors cela ne peut que produire des manifestations surnaturelles. L’amour est très important mais l’amour sans les charismes n’est pas suffisant bien que les charismes sans l’amour n’a pas de sens.


L’amour nous pousse à aller visiter les malades mais si nous pouvons exercer un don ou une manifestation spirituelle, cela lui serait plus profitable. Nous avons besoin de cette dimension surnaturelle parce que nous avons besoin d’être une bénédiction pour nos frères. Si nous exerçons l’amour, l’amour va décupler les charismes pour nous. Les charismes meurent dans nos groupes parce que le manque d’amour et le charisme sont devenu un moyen de renommé et non de service.


Nous ne sommes pas des anges mais nous avons quelque chose de la divinité en nous.


S’élever dans les hauteurs


Ezéchiel 8, 1 et 3
1 La sixième année, au sixième mois, le cinq du mois, j’étais assis chez moi et les anciens de Juda étaient assis devant moi ; c’est là que la main du Seigneur Yahvé s’abattit sur moi. 3 Il étendit une forme de main et me prit par une mèche de cheveux ; l’esprit m’enleva entre ciel et terre et m’emmena à Jérusalem, en des visions divines, à l’entrée du porche intérieur qui regarde le nord, là où se trouve le siège de l’idole de la jalousie, qui provoque la jalousie.


Le Seigneur avait besoin d’élever à une certaine dimension pour le révéler certaines vérités comme l’idolâtrie du peuple. Nous devons revenir au surnaturel tout en ne négligeant pas que nous sommes des êtres humains avec la sagesse et l’intelligence. Mais il y’a des moments ou cela ne marche pas, en ce moment nous avons besoin d’être élevé comme Ezéchiel. Si nous mettons de côté la dimension spirituelle, charismatique et mystique nous fonçons droit au mur. C’est pourquoi Jésus dira à ses apôtres de ne pas s’éloigner de Jérusalem, mais d’y attendre ce que le Père avait promis (Actes 1, 4).


Nous avons besoin de cette dimension surnaturelle, c’est pourquoi nous allons demander au Saint Esprit de ranimer ces dons en nous tout comme l’apôtre Paul à Timothée : « ranime le don qui est en toi »
Utilisons tout ce que le Saint Esprit nous donne pour une vie chrétienne victorieuse. Il y’a une puissance qui agit en nous.




Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document