-

2 Corinthiens 1, 3 "Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toute notre tribulation, afin que, par la consolation que nous-mêmes recevons de Dieu, nous puissions consoler les autres en quelque tribulation que ce soit."

-


Premier message de la vigile du 31 Décembre 2016



dimanche 1er janvier 2017, par Yameogo Mathias




Thème : « Repentez-vous donc et convertissez-vous, afin que vos péchés soient effacés » (Ac 3, 19).
Prédicateur : Frère Emmanuel Ouédraogo, ancien responsable à la spiritualité de l’Ecole au Ministère à l’Evangélisation (EME).


Le frère Emmanuel Ouédraogo a commencé son message, en faisant l’éloge de Jésus Christ qui a appelé son peuple en ce soir. Ensuite, s’inspirant du livre de l’Apocalypse de Saint Jean aux chapitres 2 et 3, où sont relatées les lettres prophétiques adressées aux sept Eglises, il a présenté plusieurs types de chrétiens à qui Jésus à au moins un reproche à faire :
- Ceux qui étaient chrétiens : il s’agit des chrétiens rétrogrades, qui ont perdu la foi ; qui trouvent la foi chrétienne trop dure ou qui à la limite deviennent des philosophes en tenant des langages du genre : « Dieu nous aime trop pour nous condamner ».
- Ceux qui font semblant d’être chrétien : il s’agit des chrétiens qui partent à l’Eglise parce que les autres y vont.
- Ceux qui sont des chrétiens tristes ou blessés parce qu’ils ont toujours l’impression qu’ils prient plus que les autres mais qu’ils sont les moins exaucés.
- Les chrétiens dépendants : il s’agit des chrétiens qui dépendent spirituellement des autres chrétiens et qui ont toujours recours à ces derniers.
- les chrétiens mal motivés : ce sont les chrétiens qui ne prient que pour avoir quelque chose.
- les chrétiens qui somnolent : ce sont les chrétiens qui ont du mal à avoir une discipline spirituelle.
- Les chrétiens syncrétistes : ce sont des chrétiens mais qui ont recours aux fétiches et à des pratiques occultes.
- Les chrétiens du moindre effort : il s’agit des chrétiens qui cherchent juste la moyenne dans leur marche avec le Seigneur, ils se contentent juste de la messe du dimanche.


Pour finir, le frère a exhorté l’assemblée à la vraie conversion. « Il faut que la priorité soit à Dieu ; d’abord, le royaume des cieux et le reste après » a-t-il laissé entendre. Etant donné que la loi du péché a constamment une emprise sur nous, il a insisté, sur le fait que la primauté doit être donnée à l’Esprit de Dieu pour que la loi de l’Esprit règne sur celui du péché.




Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document