-

2 Corinthiens 1, 3 "Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toute notre tribulation, afin que, par la consolation que nous-mêmes recevons de Dieu, nous puissions consoler les autres en quelque tribulation que ce soit."

-


Enseignement de la première journée de la campagne d’évangélisation 2017 du Renouveau Charismatique Catholique de l’Université de Ouagadougou BUISSON ARDENT.



dimanche 23 avril 2017, par DANGO Julien R



Le thème « Vos corps sont des membres du Christ ? Et j’irais prendre les membres du Christ pour en faire des membres de prostituée ! Jamais de la vie ! » 1 Corinthiens 6,15.


L’enseignement de ce soir est donné par le frère Emmanuel OUEDRAOGO. Il commence son message en rappelant que c’est le Sang de Jésus-Christ de Nazareth qui nous a racheté. Cependant, selon lui, plusieurs chrétiens se sont détournés de la grâce reçue en Jésus. Ils s’abandonnent au pouvoir du péché en menant une vie d’impudicité, d’ivrognerie, d’adultère, d’idolâtrie, de débauche, etc.


Le chrétien catholique se perd ainsi alors qu’il devrait être membre du corps du Christ. Le frère invite donc les chrétiens à suivre les pas de leurs pères dans la foi conformément au thème de cette année dans l’Église famille de Dieu de l’Archidiocèse de Ouagadougou.


Pour le prédicateur, tout ceci fait que le chrétien n’est pas prospère et ne vit pas dans la paix alors qu’il devrait l’être. Les chrétiens vont ainsi se retrouver dans les sectes et rester enfermés dans la recherche de vies meilleures. Pourtant la Bible dit que notre corps est le temple du Saint Esprit.


Jésus-Christ est la solution car il est en nous et il vient pour nous sortir de ces limitations. Jésus, sur la terre, n’a pas regardé les problèmes comme un obstacle à la manifestation de la grâce de Dieu. Le frère poursuit en affirmant que ce qui freine la grâce de Dieu, c’est que les hommes ne croient pas en cette grâce. Cependant c’est Dieu qui établit l’homme, comme il a établi Adam au Jardin d’Éden. L’homme a la divinité en lui et établi dans la puissance de l’Esprit de Dieu.


Le frère continu son message en invitant l’assemblé à faire partir de la nouvelle génération de chrétien pour qui, les choses anciennes sont passées car toutes choses sont devenues nouvelles dans le Christ-Jésus. Cette génération des hommes établis par Dieu comme dans Éphésiens 1, 3-4, avant la création du monde. Le Burkina Faso a besoin de cette nouvelle génération.


Il faut alors sortir de nos tombeaux à l’image de Lazare qui est sorti de son tombeau. Dieu nous donne une nouvelle histoire. Jésus dit à Pierre que c’est lui-même qui mettait sa propre ceinture et il allait où il voulait mais maintenant c’est quelqu’un d’autre qui lui mettra la ceinture au rein et l’amènera où il ne voudrait pas aller, allusion au Saint Esprit qui conduit les enfants de Dieu.


Saint Paul également avait des projets mais quand il a rencontré Jésus sa vie a changé. C’est avec ces mots que le prédicateur fini son message en invitant l’assemblé à se tenir debout pour s’abandonner à Jésus. Il affirme que l’abandon est difficile car nous sommes attachés à des choses mais si nous rencontrons Jésus il va nous déposer au bon endroit prévu pour nous et nous aurons plus de joie.




Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document