-

2 Corinthiens 1, 3 "Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toute notre tribulation, afin que, par la consolation que nous-mêmes recevons de Dieu, nous puissions consoler les autres en quelque tribulation que ce soit."

-


Exhortation de L’Abbé Bernard YANOGO



dimanche 30 avril 2017, par DANGO Julien R



Grande Campagne d’évangélisation 2017 : Exhortation de L’Abbé Bernard YANOGO sur le thème pastoral de l’année de l’église famille de Ouagadougou :
« Fils et filles de l’église famille de Ouagadougou souvenez-vous de vos pères et imitez leur foi. »


Mr l’Abbé débuta son message en appelant d’abord la grâce de Dieu sur l’assemblée. Il pria par l’intersession de la Vierge Marie pour que Dieu donne à l’assemblée la sagesse pour l’écoute de sa parole.


Il évoqua le contexte du message où l’auteur saint invite ses contemporains à la foi qui est décrite dans les écritures saintes et plus précisément dans Hébreux 11, le verset 1 « Or la foi est la garantie des biens que l’on espère, la preuve des réalités qu’on ne voit pas ». Alors la foi relève de l’ordre religieux et ici l’invisible est une réalité. La bible dit que Moïse marchait comme s’il voyait l’invisible.


Le prédicateur amorça un autre volet de son message en affirmant que ‘’ l’amour c’est notre problème’’. Pour lui nous n’avons qu’un seul problème qui est d’aimer et être aimé. Au sein de la Sainte trinité même, il n’y a que l’amour. Les croyants qui sont cités dans les écritures saintes ont été témoins de cet amour. Qu’ont ils fait ? Ils se sont attachés à Dieu et ne se sont pas laissés enlever l’espérance qu’ils portaient. Cependant qui est le témoin parfait ?



Pour le prêtre, le témoin parfait de la foi est Jésus Christ. Il a plu entièrement à son Père en acceptant de donner sa vie avec confiance. Alors c’est Jésus que nous devons imiter dans notre foi. Cependant avons des exemples de personnes qui ont eu foi en Dieu. Dans Hebreux11, 4 « Par la foi, Abel offrit à Dieu un sacrifice de plus grande valeur que celui de Caïn ; aussi fut-il proclamé juste, Dieu ayant rendu témoignage à ses dons, et par elle aussi, bien que mort, il parle encore. », Abel a donc offert un sacrifice à Dieu par la foi car il a offert le meilleur produit de son champ. Caïn quant à lui faisait brûler les épis les plus maigre et gardait pour lui les meilleurs. Abraham, lui sans voir Dieu partit pour un pays inconnu car pour lui Dieu seul est digne de foi.


Tous ceux qui ont cru ont gardé l’espérance. Moïse ne rentra pas dans la terre promise mais il mourut en gardant sa foi en Dieu. Jésus remit son esprit à Dieu avant d’expirer. Il mit toute sa confiance en son Père avant de mourir.
En guise de synthèse et d’application, Mr l’Abbé poursuivit. Il affirme que nos pères ont cru. Donc la foi chrétienne n’est pas un lieu de tourisme spirituel. Celui qui croit doit demeurer dans la confiance en Dieu.


Alors ceux qui aiment changer de groupe car ils n’ont pas eu d’exhaussement ne connaitront ni Dieu, ni son amitié, ni sa grâce. Il faut accepter les souffrances car elles mènent à la perfection. Quand on aime, on reste même dans la souffrance. Cela ne signifie pas que Dieu est cynique loin de là. Dieu aime ceux qui acceptent de souffrir par amour pour lui. Quand il n’y a plus de raison de croire, c’est en ce moment qu’il faut croire.

Celui qui ne vit qu’en fonction du moment n’est témoin que du vent. Il y a des gens qui se font tuer par amour et Mr l’Abbé dit aimer ces personnes. Il demanda donc à l’assemblée comment on peut être témoin ?


On est témoin en restant attacher à Jésus jusqu’au bout. Aimer et chercher à transformer le monde par amour, voilà ce que Jésus fait. La religion chrétienne est marquée par le don de Jésus. Sans l’amour, la foi chrétienne n’existe pas. Et pour finir le prédicateur va faire une confidence. ‘’Croire c’est risquer sa vie. Ceux qui ne veulent pas risquer leur vie pour Jésus Christ ne le connaitront pas. Ainsi, les jeunes doivent prendre la route avec Jésus Christ s’ils veulent un idéal car ils ne seront pas trompés et ils ne se tromperont pas.’’




Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document