-

2 Corinthiens 1, 3 "Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toute notre tribulation, afin que, par la consolation que nous-mêmes recevons de Dieu, nous puissions consoler les autres en quelque tribulation que ce soit."

-


Enseignement dU 4ème jour du top vacance prière 2017



vendredi 22 septembre 2017, par SINARE Herson, Yameogo Mathias



Résumé de message du 19 septembre 2017 à l’Université de Ouaga1 entre les deux amphithéâtres.
Thème : « L’intimité avec le Saint Esprit »
Prédicateur :Évariste KABORE



En 2Co 13,13 Saint Paul fait une salutation qui est le résumé de toute la vie chrétienne : « la grâce de notre Seigneur Jésus Christ, l’amour de Dieu le Père et la communion du Saint Esprit soit avec vous ». Quand nous lisons la Bible nous constatons qu’il y a une question de communion entre le Père et le Fils d’où le Saint Esprit.


Pour vivre en intimité avec le Saint Esprit, 3 clés s’offrent à nous :


Premièrement, il faut recevoir le Saint Esprit c’est-à-dire lui faire une place privilégiée dans notre vie comme étant une personne ; il faut grandir en intimité avec lui, si tel n’est pas le cas nous perdons une expérience profonde avec lui. Il faut remarquer que le Saint Esprit n’est ni une puissance, ni une force, et le considérer de la sorte entraine une perte de la relation fondamentale avec Dieu.Les premiers chrétiens étaient intimes avec le Saint Esprit ;ils distinguaient la voix du père, la voix du fils et la voix des anges. De même, ils discernaient la voix de l’Esprit,grâce à leur intimité avec la Sainte Trinité.Et nous, pouvons-nous distinguer la voix du Père, du fils et du Saint Esprit ? Les premiers chrétiens, eux, en ont fait l’expérience.


Notons que la puissance est impersonnelle alors prendre l’Esprit Saint comme étant une puissance ou une force quelconque nous amène à être irrationnel. A cet effet les Apôtres questionnaient les Éphésiens pour savoir s’ils avaient reçu l’Esprit Saint à leur baptême ?Après avoir reçu l’Esprit Saint comme une personne dans la foi nous devons désormais collaborer avec lui car il doit se sentir à l’aise en nous et avec nous. C’est pourquoi nous devons donner la priorité à l’Esprit Saint et lui consacrer toutes nos actions, les décisions que nous prenons.


A travers cette première clé, nous comprenons que nous devons le recevoir,l’accepter et l’accueillir et lui donner une place d’honneur dans notre vie. Nous agissons souvent sans faire appel à lui, ce qui le contriste et l’attriste parce qu’il est une personne.


La 2è clé consiste à apprécier la présence du Saint Esprit en nous.


Malheureusement nous nous focalisons sur ce qu’il a fait au travers de nous oubliant ainsi ce qu’il a fait en nous. Il faudrait considérer la présence du Saint Esprit en nous car l’une de ces missions est de nous faire connaitre le Père et du Fils d’une part et de découvrir le ministère déposé en nous d’autre part. Pour pouvoir apprécier les choses d’en haut nous devrons croire les révélations qui nous ont été donné. Nous ne pouvons plus vivre et agir librement lorsque l’Esprit Saint est dans notre vie car nous devons lui donner la priorité.Le Saint Esprit a un ministère encore parfait, meilleur, excellent et si nous voulons grandir en intimité avec lui, il faudrait l’apprécier.


La 3è clé consiste à entretenir une amitié avec le Saint Esprit en lui faisant des confidences car il doit être permanent là à proximité de nous. L’apôtre Jean et Paul ont été des confidents du Saint Esprit comme on le trouve dans les saintes écritures (livre de l’Apocalypse) Il faut vivre en communication avec lui, être en parfaite intimité avec lui et nourrir la relation de la prière, lui qui nous aide à prier chaque jour, qui nous réconforte à chaque instant. Il faudrait consulter, s’accorder et tout concevoir avec le Saint Esprit (projet de mariage, de travail, vocation à déterminer, etc.) et éviter les désobéissances qui nous éloignent de lui et qui nous empêchent de bien grandir. Rappelons-nous de l’œuvre du Saint Esprit en Marie qui était dénommée Epicaezo car le Saint Esprit l’a couvert de son ombre comme le dit précisément l’écriture : « …la puissance du seigneur viendra sur toi… ». Le Saint Esprit est venu en nous pour que nous puissions avoir une vie épanouit.




Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document