-

2 Corinthiens 1, 3 "Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toute notre tribulation, afin que, par la consolation que nous-mêmes recevons de Dieu, nous puissions consoler les autres en quelque tribulation que ce soit."

-


Premier message de la vigile 2017 : Vivre selon l’Esprit et non la chair



lundi 1er janvier 2018



‘’La nuit est avancée, le jour est arrivé. Laissons là les œuvres de ténèbres et revêtons les armes de la lumière.’’ C’est sur cette parole de l’apôtre Paul aux chrétiens de Rome qu’a porté le premier enseignement de la vigile du 31 décembre 2017. Cette exhortation a été donnée par l’Abbé Clément Taonsa de l’aumônerie des Lycées et collèges de l’archidiocèse de Ouagadougou et vicaire à la paroisse universitaire Saint Albert le Grand de la Rotonde.


A l’entame de son message, le prédicateur a rappelé que nous faisons tous l’expérience de l’obscurité, des ténèbres. C’est pour dissiper les ténèbres dans lesquelles l’homme est plongé à cause du péché, que le prophète Isaïe, 7 siècles avant la naissance du Messie, a proclamé ceci : ‘’le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière ; et sur les habitants du pays de l’ombre, une lumière a resplendi (Is 9, 1).



Pour l’abbé Clément, Jésus est cette lumière de Dieu venue dissiper les ténèbres dans lesquelles marchaient les hommes. Cela s’est manifesté selon lui à travers les nombreuses guérisons qu’il a opérée, notamment celle de l’aveugle-né. Et dans l’évangile de Saint Jean, le Christ a dit clairement : ‘’Moi, je suis la lumière du monde. Qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais aura la lumière de la vie’’ (Jn 8, 12). Dans la suite de son exhortation, le père a montré qu’à travers le baptême, le chrétien devient un enfant de Dieu et en tant que baptisé, il est appelé à refléter cette lumière de Dieu reçue au baptême.


Esprit contre chair


Dans sa lettre aux Galates, Saint Paul montre ce qu’est un enfant de Dieu, ce qu’un enfant de lumière devrait être et faire à savoir se laisser conduire par le Saint-Esprit pour ne pas obéir aux tendances égoïstes de la chair. Ces tendances égoïstes de la chair sont : fornication, impureté, débauche, idolâtrie, magie, haines, discorde, jalousie… (cf. Ga 5, 19. Par contre, celui qui se laisse conduire par l’Esprit de Dieu manifeste les fruits de cet Esprit qui sont entre autres : charité, paix, joie, maîtrise de soi… (cf. Ga 5, 22).


L’’homme de Dieu a terminé son message en citant Saint Ignace de Loyola pour qui, « l’homme a été créé par Dieu pour l’aimer et le servir ». Ainsi, l’Esprit-Saint a été donné pour permettre à l’homme de vivre selon cette volonté divine. Pour y arriver, l’auteur de l’œuvre « L’Imitation du Christ » enseigne qu’il faut imiter Jésus et mépriser toutes les richesses du monde en conformant sa vie à la sienne.


Synthèse faite par Jean Pierre SAWADOGO




Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document