-

2 Corinthiens 1, 3 "Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toute notre tribulation, afin que, par la consolation que nous-mêmes recevons de Dieu, nous puissions consoler les autres en quelque tribulation que ce soit."

-


Conséquences de la chair dans notre relation avec Dieu



vendredi 28 mars 2014




Nous avons parcouru ensemble le thème subdivisé en quatre points essentiels :


I) Définir ce qu’être un chrétien
II) Les niveaux de responsabilité pour le changement
III) Les définitions de la chaire, du vieil homme
IV) Exemple l’assemblée chrétienne charnelle dans la bible : L’Eglise de Corinthe. 2
V ) Conséquences de la chaire dans notre relation avec Dieu
VI) solution de Dieu contre l chaire


I) Définir ce qu’être un chrétien


Le prédicateur a commencé en posant la question : "Qu’est ce que être chrétien ? " , "Que signifie donner sa vie à J.C ? "


Etre chrétien n’ est pas une dignité qu’on se donne mais être chrétien , c’être véritablement ce que dit 2 cor 5,17 : « si quelqu’un est en christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici toutes chose sont devenues nouvelles ».


Donc être chrétien c’est de véritablement passer d’un état à un autre état. Dans notre conversion il est nécessaire de voir le passage de ces étapes. Autrement dit, c’est d’accepter véritablement quitter son ancienne vie qui n’honore pas Dieu pour une nouvelle identité qui ce caractérise ou définit un enfant de Dieu.


Ce n’est pas la distinction du bien et du mal, mais plutôt sa capacité à être conduit par le Saint Esprit.


Il disait aussi que lors de sa conversion et de son effusion du saint Esprit, il croyait que tout dans sa vie allait changer brutalement comme par une baguette magique.


Tout ce qui était des choses du monde, les désirs charnels, les faiblesses spirituelles allaient disparaître par baguette magique.


Mais la réalité c’est que nous avons un niveau de responsabilité pour vivre véritablement de cette nouvelle nature des enfants de Dieu, que Dieu nous donne.


Cette responsabilité de ne pas laisser la chair nous dominer dépend de nous. Car nous pouvons aux yeux des gens faire semblant de se jouer aux chrétiens très « saint », nous pouvons tromper beaucoup de gens, mais nous ne pouvons pas tromper Dieu.


En réalité quand nous venons à Christ, il y a un travail spirituel que Dieu doit faire en nous et par notre permission.


II) Les niveaux de responsabilité pour le changement


Dans ce changement, il s’agit de notre transformation en de nouvelle créature autrement dit en une nature qui plaise à Dieu.


Il y’a deux acteurs qui doivent être à l’œuvre : Dieu et l’homme. C’est dans ce sens que nous distinguons deux niveaux de responsabilité.


1er niveau de responsabilité :


C’est Dieu qui nous appelle à lui en nous donnant le salut par Amour. Et ce salut il l’a donné en son Fils. A ce niveau Dieu dans sa bonne volonté s’engage à faire de son fils comme agneau pour nous libérer des chaines du péché de la mort.


2ème niveau de responsabilité :


Nous devrons accepter notre nouvelle condition et accepter le traitement à suivre pour asseoir de façon réelle et véritable la vie nouvelle.


Pour asseoir véritablement cette nouvelle nature il nous faut traiter le problème de la chair, du vieil homme. Il nous faut ne pas nous ouvrir au désir de la chair, donc nous devrons prendre conscience de notre responsabilité.


Pour traiter la chair, c’est à nous de décider que le vieil homme ne doit pas nous dominer.


Par exemple quand la bible dit « fuyez le péché », ce n’est pas à un ange de nous attraper pour fuir avec nous, mais c’est à nous de fuir.


Donc, c’est notre responsabilité de vivre dans la nouvelle nature que Dieu nous a donné gratuitement ou de retourner à notre ancienne vie. Mais sachons que : Galate 5, 24 dit « ceux qui appartiennent à Jésus Christ ont fait mourir sur la croix leur propre nature avec ses passions et ses désirs ». C’est-à-dire on fait mourir la chair. Mais qu’est ce que la chair ?


III) Les définitions de la chaire, du vieil homme


La chair ce sont les manifestations de notre vieille nature et qui nous éloignent de la volonté de Dieu. Galate 5,19-21 et 1 corinthien 6 nous fait la description de la chair.


Galate 5, 19-21 nous dit : « On sait bien comment se manifeste l’activité de la chair : l’immoralité, l’impureté, le culte des idoles et la magie. Les gens se haïssent les uns des autres, se querellent et sont jaloux, ils sont dominé par la colère et les rivalités. Ils sont envieux, ils se livrent à l’ivrognerie et à des orgies, et commettent d’autres actions semblables. Il vous avertit maintenant comme je l’ai déjà fait : ceux qui agissent ainsi n’auront pas la place dans le royaume de Dieu ».


Lisez bien la liste pour voir en tant que chrétien si vous avez véritablement traité avec le problème de la chair et voyez la gravité des avertissements.

IV) Exemple l’assemblée chrétienne charnelle dans la bible :L’Eglise de Corinthe.


Si Saint Paul dans Galate 5,21 donne des avertissements sévères, c’est que la chair n’est pas une nature qui peut cohabiter avec Dieu, car elle n’est pas la nature de Dieu. Et saint Paul va jusqu’ à dire que ceux qui la pratiquent n’hériteront pas le royaume de Dieu.


Le problème de la chair n’est pas lié à notre maturité spirituelle. Elle n’est pas liée à la grandeur de l’onction qui est sur notre vie. Et le prédicateur a pris l’exemple de l’Eglise de Corinthe.


• L’Eglise de Corinthe est une assemblée chrétienne
• C’est une assemblée qui avait la majeure partie des dons spirituels


Malgré toutes les richesses spirituelles, au sein de cette Eglise, il y avait des divisions : certains disaient nous sommes de Paul, d’autre d’Apollos et d’autre encore du Christ.


Il y’ avait aussi les problèmes d’impureté, de fornication. Il y avait même quelqu’un qui avait épousé la femme de son père. Il y avait l’orgueil et les procès les uns contre les autres.


Dans ce désordre méconnaissable a une assemblée chrétienne saint Paul les a le plus réprimander en les disant qu’ils avaient beaucoup de dons spirituels mais qu’ils sont charnels.


ET Jésus dira dans les derniers jours, certains viendront à moi en disant nous avons chassé les démons en ton nom, mais Jésus dira, je ne vous connais pas.


Pourquoi cette réponse de Jésus à des gens qui ont reçu une onction de puissance de la part de Jésus (car c’est lui qui baptise dans le saint esprit et de feu) et chassent les démons et Jésus dira qu’il ne les connait pas ?


Parce que tout simplement, ils ne lui ressemblent pas. Ils ont laissé la chair dénaturer la nouvelle nature que Jésus leur a donné. Marcher dans la nouvelle identité ne dépend pas de niveau de l’onction de votre consécration au service de Dieu mais uniquement de notre volonté et de votre capacité à laisser Dieu nous transformer véritablement.


V ) Conséquences de la chair dans notre relation avec Dieu


La bible dit dans Romains 8,7 que « ceux qui sont conduit par la chair sont ennemi de Dieu » et aussi Galate 5, 21 nous avertie que ceux qui sont conduit par la chair n’auront pas de place dans le royaume de Dieu.


En un mot la chair nous rend ennemi de Dieu, elle empêche d’avoir part à notre héritage c’est-à-dire le royaume de Dieu véritablement elle nous éloigne de Dieu au point de vue que Romain 8,8 dit que : « Ceux qui sont dans la chair ne peuvent pas plaire à Dieu. » Or être chrétien et être ennemi de Dieu ou être chrétien et ne pas plaire à Dieu n’a aucun sens.


VI) La solution de Dieu contre la chair


Dieu sait les réalités de la chair et connait aussi notre faiblesse, pour cela DIEU a une solution contre la chair dans nos vies ; et la solution de Dieu c’est la croix !


La croix a deux sens :


1er sens de la croix :


Le 1er sens de la croix c’est la solution de Dieu pour l’humanité par la mort de Jésus qui a porté nos péchés. 2 Corinthien 5,21 : « le christ était sans péché, mais Dieu l’a chargé de notre péché afin que, par lui, nous ayons part à l’œuvre salutaire de Dieu »


2ème sens de la croix :


Romain 6, 5-7 : « En effet, si nous sommes unis à lui par une mort semblable à la sienne, nous seront également unis à lui par une résurrection semblable à la sienne »


Il faut voir ici que Jésus a connu résurrection dit qu’il a été souverainement élevé. Mais avant de connaitre la résurrection et la gloire il a fallut « mourir ».


Mais qu’est ce qui a fait mourir Jésus Christ ?


Ce qui a fait souffrir, mourir Jésus Christ c’est nos péchés qu’il a porté pour lui.


Donc en un mot, le Seigneur veut nous enseigner que nous devrons accepter souffrir, mourir en nos péchés et la bible dit dans Romains 6, 5 : << une mort semblable lui…. >>.


C’est quel genre de mort Jésus a connu. Dans cette mort il a connu la souffrance afin d’atteindre un grand idéal, c’est de sauver les âmes de la main de Satan, et aussi afin que Jésus Christ lui-même soit glorifié.


Donc acceptons de souffrir, la mort de la chair pour arracher nos âmes de la main de Satan et être glorifié pour le royaume de Dieu. La bible dit que celui qui se sanctifie se sanctifie encore.


Autre solution, c’est de commencer par obéir à la parole de Dieu et le Saint Esprit l’aidera. Il faut commencer par obéir simplement à Dieu en fuyant le péché (l’impureté, le mensonge, jalousie etc.…)


Voyons plus loin, le royaume que Dieu nous promet après notre mort. Ne cherchons pas une satisfaction temporaire qui est mortelle et dans ce sens la bible nous dit dans 1 corinthien 6, 12 : « vous allez jusqu’ à dire : « tout m’est permis » oui cependant tout ne vous est pas bon. Je pourrais dire : « tout m’est permis » mais je ne vais pas me laisser asservir par qui que ce soit »


Enfin le prédicateur à terminer en donnant des versets à méditer pour le cheminement de 7 semaines.




Redacteur : WARMA RAPHAEL



Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?