-

2 Corinthiens 1, 3 "Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toute notre tribulation, afin que, par la consolation que nous-mêmes recevons de Dieu, nous puissions consoler les autres en quelque tribulation que ce soit."

-


La clôture de la campagne d’évangélisation : la grande veillée



mardi 1er mai 2018



Ce lundi 30 avril 2018, le Buisson Ardent a encore sacrifié à ce qui lui est devenu une tradition. Il a tenu sa grande veillée habituelle au stade du 4 août de Ouagadougou avec le thème : « Jésus lui adressa la parole : Que veux-tu que je fasse pour toi ? » Marc 10.51. Arrivé plus tôt pour trouver de la place, le peuple de Dieu a rempli le stade une(01) heure avant le début de la louange.


Comme chaque année, le Buisson ardent, Renouveau Charismatique Catholique de l’université de Ouagadougou (RCCUO) a donné rendez-vous à la population ce 30 avril 2018 au stade du 4 août pour la clôture de sa campagne d’évangélisation. Venus des quatre coins du pays, les fidèles ont pris d’assaut le stade dès l’après-midi.
La récitation du chapelet a permis de confier la soirée à la protection maternelle de la Très Sainte Mère de Dieu, afin que son intercession soutienne cette soirée. En souhaitant la bienvenue à la foule nombreuse accourue en ce lieu, l’aumônier du Buisson Ardent, Abbé Christian Sorgho, a rappelé que l’évangélisation est une recommandation du Christ lui-même dans les derniers moments de sa vie terrestre. IL a soutenu ses propos par le passage de l’évangile de Matthieu au chapitre 28 du verset 18 à 20 qui dit « voici que tout pouvoir m’a été donné au ciel et sur la terre. Allez donc, de toutes les nations, faites des disciples, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, et leur apprenant à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici que je suis avec vous pour toujours jusqu’à la fin de l’âge. » Les prédicateurs du jour ont appelé les fidèles à avoir une foi solide et à prier avec insistance. L’Abbé Baudouin Poda, aumônier national du renouveau charismatique du Burkina Faso est le prédicateur du premier enseignement. Le message est tiré du livre des actes des apôtres au chapitre 16 le verset 31 : « Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé toi et ta famille ». L’aumônier a entretenu les fidèles sur la nécessité non seulement d’avoir une foi active comme celle de St Paul, mais aussi celle de faire face à la Croix qu’exige notre foi. Cette foi n’a rien à avoir avec une foi éphémère, une foi incrédule qui consiste à aller de marabout en marabout, de féticheur en féticheur, une foi qui s’effrite lorsque survient la moindre épreuve. « En définitive on se retrouve sans le savoir chez Satan en personne. On devient un homme chauve-souris », a fait remarquer le prêtre.

Le frère Gabin Séogo est le deuxième prédicateur de la soirée. Le message qu’il a livré a pour thème : « Que veux-tu que je fasse pour toi ? ». IL a appelé le peuple à une démarche audacieuse pour obtenir la faveur de Dieu. « Il ne faut pas rester dans le conformisme en cherchant un certain ordre dans les prières pour juste être correcte dans la manière. Cependant il faut oser dans la foi ». En effet, il a fallu que Bartimée aille contre le cours normal vis-à-vis de la situation qui se présentait devant lui, pour obtenir sa guérison. Pour le prédicateur, il doit en être de même pour le chrétien qu’il appelle à prier avec insistance.

Les messages ont été suivi chacun : d’appel à la conversion pour le premier et de prières pour les malades pour le second.
La campagne a atteint son sommet à 04 heures du matin avec la célébration l’eucharistique, présidée par l’Ab Blaise Bicaba. En ce jour de la St joseph artisan, le texte de l’évangile a porté sur les écrits de Marc s’appuyant sur les qualités du travailleur St Joseph. Monsieur l’Abbé a appelé les chrétiens à l’honnêteté, à la conscience professionnelle et à la diligence dans le travail afin de mieux profiter de ce que Dieu a mis à notre disposition et ne pas détruire les projets de Dieu pour nous. Aux politiciens et aux décideurs, le célébrant a demandé de prendre les décisions pour le bien du peuple et non pour des intérêts personnels.




Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document