-

2 Corinthiens 1, 3 "Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toute notre tribulation, afin que, par la consolation que nous-mêmes recevons de Dieu, nous puissions consoler les autres en quelque tribulation que ce soit."

-


4ème jour de Top Vacances prières 2018 : Vous scrutez les Ecritures parce que vous pensez avoir en elles la vie éternelle



jeudi 20 septembre 2018, par TRAORE Lionel



Thème : « Vous scrutez les Ecritures, parce que vous pensez avoir en elles la vie éternelle, et ce sont elles qui me rendent témoignage » (Jean 5, 39)

Buisson Ardent de l’Université de Ouagadougou :
4ème jour de Top Vacances Prière 2018


JPEG - 17.7 ko

Nous étions ce mercredi 19 septembre 2018 au quatrième jour de notre traditionnel top vacance prière.

Ce temps de prière intense qui s’étend sur une semaine et à l’issue de laquelle de nombreux témoignages ont toujours lieu, nous étions encore installés entre les amphis D et E de l’Université Ouaga I Professeur Joseph KI ZERBO de Ouagadougou. Ce temps de prière s’est déroulé en trois phases.

D’abord la mise en présence comprenant un temps de louange animée par le MILADO, le chœur du Buisson Ardent dont les beaux chants sont repris par toute l’assemblée. Il s’agissait de chants à l’Esprit afin que le Paraclet se fasse présent au milieu de nous car comme la Bible le dit Dieu siège au milieu de la louange de son peuple. Des chants d’adoration aussi montaient de l’assemblée (tu es Dieu, tu es Dieu dans nos vies, tu es Roi, tu es Roi dans nos vies).
Après ce temps, il y’eut un temps de prière vocale pour se préparer au message. Nous avons terminé ce temps en demandant à l’Esprit de disposer son serviteur qui va proclamer sa Parole, de prendre possession de sa personne totalement. Ce serviteur fut le frère Théophile Kakabiego, responsable de l’école au Ministère à l’évangélisation du Buisson Ardent.

A présent, nous vous relatons la 3ème phase de ce temps qui fut celui du message sur le thème : « Vous scrutez les écritures parce que vous pensez trouvez en elle la vérité. Ce sont elles qui me rendent témoignage », Jn 5, 39-40. Frère Théophile a divisé son message en trois parties.

1ère partie : Vous scrutez les écritures

Tout d’abord, il est revenu sur les exercices pratiques qui avaient été donnés la veille. En demandant ceux qui ont pu finir la lecture d’un livre de la Bible qu’il a pris à titre d’exemple, en combien de temps qu’ils ont utilisé et en les interrogeant sur le goût procuré.

Après cela le frère Théophile est revenu sur son message proprement dit en relatant l’histoire même de l’écriture de la Bible, la différence entre la Bible protestante et celle catholique et les raisons de cette différence, les langues originales de la Bible (hébreux, grec,…).

Il a expliqué la répartition des livres de la Bible : les livres Pentateuques ou la Loi, les livres prophétiques, les livres poétiques, les livres deutérocanoniques (ce qui signifient admis en 2è canon). Ce fut vraiment instructif et c’est utile à savoir vu que bien souvent nous lisons la Bible sans même savoir comment elle fut écrite. Donc chacun peut poursuivre ses recherches. Il a ajouté en disant que la Bible a plusieurs auteurs humains mais qu’il y’a un seul auteur réel : c’est Dieu lui-même et c’est ce qui explique que la Bible est la Parole de Dieu. Il a ajouté qu’elle fut écrite sur des pierres dans l’ancien temps parce qu’il n’y avait pas naturellement de papier à l’époque.

Qu’est-ce que la Bible ?

Cette question très intéressante fut ensuite adressée à l’assemblée. Au commencement était le verbe, le verbe était avec Dieu. Dieu a ainsi fait en sorte que sa Parole devienne une parole humaine pour qu’elle soit accessible. Il a ensuite débuté avec un temps de témoignage celui du général Wallace, puis du philosophe Blaise Pascal parlant de Jésus et on le paraphrase : « Il n’était pas absolument juste qu’il parut d’une manière totalement divine de sorte que tous le reconnaissent et il n’était pas aussi juste qu’il parut de manière totalement caché de sorte que ceux qui le cherchent ne puissent le retrouver ». Ainsi donc Jésus se laisse trouver par ceux qui le cherchent. Le prédicateur poursuivit en disant : « Vous scrutez les écritures ».
Nous avons donc ici scruté quelques prophéties de la Parole.

Mathieu 1,23 : « Tout ceci afin que s’accomplissent ce que Le Seigneur avait dit : la vierge sera enceinte et mettra au monde un fils qu’on appellera Emmanuel qui signifie Dieu avec nous ».

La naissance de Jésus fut prophétisée, tout son parcours fut prophétisé. « Donc votre présence ici fut prophétisée mais cela ne fait pas de vous un esclave car vous avez la liberté prophétique, » ajouta le frère Théophile.

2ème partie : Vous pensez avoir en elle la vie éternelle.

S’appuyant sur le passage Jean 3,16, le frère Théophile nous montra que nous avons la vie en Jésus. Si nous acceptons Jésus nous renaissons de nouveau. Jean lui-même rend témoignage à la fin de son évangile : « c’est moi Jean qui a écrit cela et j’atteste que mon témoignage est vrai ». Les disciples également rendent témoignage à Jésus en Actes 4,33 : « C’est avec une grande puissance que les apôtres rendaient témoignage à la résurrection du Seigneur Jésus et Dieu accordait à tous d’abondantes bénédictions ». Et Jésus lui-même se rend témoignage en Jean 8,13-15.Tout cela pour dire que Jésus nous offre la vie éternelle.

La 3ème partie : la prière de proclamation prophétique.

Nous avons demandé la grâce de la proclamation de la Parole quand nous la lisons et méditons ; que la Parole déjà lue devienne en nous un feu. Nous n’avons pas bien évidement manqué de rendre grâce à Dieu pour terminer.
Ainsi a pris fin ce quatrième jour de Top vacances prières 2018 du Buisson Ardent.

Rédigé par frère TRAORE Lionel
http://www.rccuo.com



Voir en ligne : Top Vacances Prière 2018. Thème : « Vous scrutez les Ecritures, parce que vous pensez avoir en elles la vie éternelle



Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document